lundi 19 février 2018

Samir Amghar, Le salafisme aujourd'hui (2011)

Depuis les attentats du 11 septembre, les pouvoirs publics s'inquiètent de l'influence du salafisme en Europe et en Amérique du Nord. Ce mouvement fondamentaliste ne saurait pourtant se réduire à ses dérives terroristes. Il est désormais une référence pour une partie des musulmans qui vivent en Occident, puisqu'il propose une réponse aux questions morales, sociales et politiques que se posent les populations d origine immigrée.

A la complexité du monde moderne, aux incertitudes morales et identitaires, aux difficultés sociales et économiques des quartiers de relégation, le salafisme oppose la voie des pieux ancêtres, ces premiers disciples du Prophète qui connurent un destin hors du commun. Ce n'est pas le moindre de ses paradoxes que de se prêter à une lecture générationnelle : en s'engageant dans l'étude du Coran et de l'arabe classique, les jeunes salafis prennent l'ascendant sur leurs pères illettrés et fondent ainsi une nouvelle identité sociale.


Cette enquête passionnante, menée sur deux continents à la lumière des travaux de Max Weber sur les sectes, reconstitue l'univers social et idéologique des groupes salafistes, en analysant leurs techniques de mobilisation et leur travail de socialisation auprès des jeunes.



Samir Amghar, Le salafisme aujourd'hui (2011) : grandes images

Depuis les attentats du 11 septembre, les pouvoirs publics s'inquiètent de l'influence du salafisme en Europe et en Amérique du Nord. Ce mouvement fondamentaliste ne saurait pourtant se réduire à ses dérives terroristes. Il est désormais une référence pour une partie des musulmans qui vivent en Occident, puisqu'il propose une réponse aux questions morales, sociales et politiques que se posent les populations d origine immigrée.

A la complexité du monde moderne, aux incertitudes morales et identitaires, aux difficultés sociales et économiques des quartiers de relégation, le salafisme oppose la voie des pieux ancêtres, ces premiers disciples du Prophète qui connurent un destin hors du commun. Ce n'est pas le moindre de ses paradoxes que de se prêter à une lecture générationnelle : en s'engageant dans l'étude du Coran et de l'arabe classique, les jeunes salafis prennent l'ascendant sur leurs pères illettrés et fondent ainsi une nouvelle identité sociale.

Cette enquête passionnante, menée sur deux continents à la lumière des travaux de Max Weber sur les sectes, reconstitue l'univers social et idéologique des groupes salafistes, en analysant leurs techniques de mobilisation et leur travail de socialisation auprès des jeunes.

Ahmed Assid : "L'islam n'est pas près de rejoindre le monde moderne"



L'invasion islamique de l'Inde: le plus grand génocide de l'histoire (sauvegarde)

Fernand Braudel dans l’histoire des civilisations (1995) décrit la loi islamique en Inde comme une «expérience coloniale d’une extrême violence durant laquelle les musulmans ne pouvaient diriger ce pays que par l’exercice d’une terreur systématique.»

Sayyed al Qimmi : "les peuples musulmans sont arriérés"


Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique (2016) : grandes images

Comment les islamistes, qui manient à merveille les techniques de la Taqiya – cet art de la dissimulation et de la tromperie –, sont-ils parvenus à piéger des Occidentaux ligotés par le respect de leurs propres lois  ?

Par quelles ruses les maîtres-penseurs du terrorisme ont-ils réussi, avec l’aide de quelques médias et d’un contingent d’idiots utiles, à anesthésier idéologiquement les défenses d’un Occident qui a peur d’être soupçonné d’islamophobie?

Et pourquoi, surtout, celui-ci tarde-t-il tant à réagir contre ceux qui ont juré sa perte  ?

Tel est l’objet de cet essai dans lequel Chahdortt Djavann passe au crible plusieurs concepts susceptibles de devenir des armes efficaces contre l’offensive islamiste.

Pour ce faire, elle identifie et analyse les dix «  piliers  » de l’idéologie islamique avant de proposer leur déconstruction méthodique.

Un livre virulent.  

Chahdortt Djavann, Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique (2016)

Comment les islamistes, qui manient à merveille les techniques de la Taqiya – cet art de la dissimulation et de la tromperie –, sont-ils parvenus à piéger des Occidentaux ligotés par le respect de leurs propres lois  ?

Par quelles ruses les maîtres-penseurs du terrorisme ont-ils réussi, avec l’aide de quelques médias et d’un contingent d’idiots utiles, à anesthésier idéologiquement les défenses d’un Occident qui a peur d’être soupçonné d’islamophobie?

Et pourquoi, surtout, celui-ci tarde-t-il tant à réagir contre ceux qui ont juré sa perte  ?

Tel est l’objet de cet essai dans lequel Chahdortt Djavann passe au crible plusieurs concepts susceptibles de devenir des armes efficaces contre l’offensive islamiste.

Pour ce faire, elle identifie et analyse les dix «  piliers  » de l’idéologie islamique avant de proposer leur déconstruction méthodique.

Un livre virulent.

Samuel Laurent, Sahelistan (2013)

« Voici l'histoire d'un périple qui devait rester confidentiel, au même titre que toutes mes missions précédentes. Mais face à ce que j'ai découvert, le silence n'était plus une option. »

Parti en Libye pour un voyage d affaires peu après la chute de Kadhafi, Samuel Laurent se retrouve plongé dans un pays en proie à l'anarchie, livré aux milices de toute obédience et aux trafics en tout genre (drogues, armes, cigarettes, médicaments...). Mais une fois son travail accompli, au lieu de reprendre la destination de chez lui, cet intrépide voyageur choisit, au mépris de tous les dangers, de s'enfoncer plus avant dans le désert libyen... à la rencontre des djihadistes et autres groupes surarmés plus ou moins politisés.

Les interviews qu'il recueille, plus stupéfiantes les unes que les autres, donnent pour la première fois longuement la parole à ceux qui ont choisi de défier la France. Elles permettent de comprendre les vraies raisons de l'incendie qui embrase maintenant toute la région. Comme on le voit au Mali et ailleurs, en intervenant militairement en Libye, la France a bel et bien ouvert la boîte de Pandore : une vaste zone du Sahara, le Sahélistan, est désormais tombée dans des mains peu recommandables.


Samuel Laurent, Sahelistan (2013) : grandes images

« Voici l'histoire d'un périple qui devait rester confidentiel, au même titre que toutes mes missions précédentes. Mais face à ce que j'ai découvert, le silence n'était plus une option. »

Parti en Libye pour un voyage d affaires peu après la chute de Kadhafi, Samuel Laurent se retrouve plongé dans un pays en proie à l'anarchie, livré aux milices de toute obédience et aux trafics en tout genre (drogues, armes, cigarettes, médicaments...). Mais une fois son travail accompli, au lieu de reprendre la destination de chez lui, cet intrépide voyageur choisit, au mépris de tous les dangers, de s'enfoncer plus avant dans le désert libyen... à la rencontre des djihadistes et autres groupes surarmés plus ou moins politisés.

Les interviews qu'il recueille, plus stupéfiantes les unes que les autres, donnent pour la première fois longuement la parole à ceux qui ont choisi de défier la France. Elles permettent de comprendre les vraies raisons de l'incendie qui embrase maintenant toute la région. Comme on le voit au Mali et ailleurs, en intervenant militairement en Libye, la France a bel et bien ouvert la boîte de Pandore : une vaste zone du Sahara, le Sahélistan, est désormais tombée dans des mains peu recommandables.


Philippe de Villiers, Les cloches sonneront-elles encore demain ? (2016)

La France est meurtrie par le terrorisme. Mais il y a plus grave : elle est en train de perdre son identité. Si l'on ne fait rien, selon Philippe de Villiers, la voix du muezzin couvrira le son des cloches de nos terroirs. 

L'auteur a eu accès à de nombreuses informations qu'il divulgue ici pour que les Français sachent et prennent conscience de l'extrême gravité de la situation.


À travers une mise en perspective vertigineuse, il rappelle comment, depuis les années 1980, notre pays a été lentement mais sûrement « islamisé ». Rien n'a été fait pour répondre aux vagues migratoires et au plan secret de l'Europe. Pire, ce projet d'un « Eurislam », révélé ici au grand jour, a été encouragé par les élites françaises. 


Il faut renouer avec notre pays. Philippe de Villiers propose d'inventer un nouveau roman national qui soit un roman d'amour. Pour que chaque Français puisse partir dans la vie avec un bagage imaginaire qui porte ses rêves.

Philippe de Villiers, Les cloches sonneront-elles encore demain ? (2016) : grandes images

La France est meurtrie par le terrorisme. Mais il y a plus grave : elle est en train de perdre son identité. Si l'on ne fait rien, selon Philippe de Villiers, la voix du muezzin couvrira le son des cloches de nos terroirs. 

L'auteur a eu accès à de nombreuses informations qu'il divulgue ici pour que les Français sachent et prennent conscience de l extrême gravité de la situation.

À travers une mise en perspective vertigineuse, il rappelle comment, depuis les années 1980, notre pays a été lentement mais sûrement « islamisé ». Rien n'a été fait pour répondre aux vagues migratoires et au plan secret de l'Europe. Pire, ce projet d'un « Eurislam », révélé ici au grand jour, a été encouragé par les élites françaises. 

Il faut renouer avec notre pays. Philippe de Villiers propose d inventer un nouveau roman national qui soit un roman d'amour. Pour que chaque Français puisse partir dans la vie avec un bagage imaginaire qui porte ses rêves.


Islamisme et politique 16.02.2018


Éric Zemmour : «Ce qu'il faut comprendre et retenir de l'affaire Mennel Ibtissem» (16.02.2018)
L'insatiable appétit des Chinois pour les terres agricoles françaises (11.02.2018)
Projet de loi asile et immigration : la lourde charge de Cambadélis contre Collomb (16.02.2018)
Bruno Retailleau au chevet des chrétiens d'Orient (16.02.2018)
Qat : le fléau somalien (16.02.2018)
La jeune Afrique aux portes de la vieille Europe (16.02.2018)
Guillaume Roquette : «La loi du plus fort» (16.02.2018)
Pierre Nora : «La dictature de la mémoire menace l'Histoire» (16.02.2018)

Doit-on censurer Noël pour respecter la diversité culturelle? (Brisons le mythe)

http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2014/12/12/30888328.html

z_enfants_chez_directeur

Les biens-pensants ou la tolérance sélective

Capitaine tolérance

"Qui eût cru que la tolérance même aurait ses fanatiques?" Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes

Ils n'ont que le mot "diversité" à la bouche mais sont incapables d'accepter la diversité d'opinion. Ils sont favorables à la liberté d'expression mais injurient ceux qui ne pensent pas comme eux. Ils se veulent inclusifs mais pour cela, ils sont prêts à exclure beaucoup de personnes. Ils disent être anti-racistes mais encouragent la leucophobie, (le racisme anti-blanc). Ils vantent l'intégration mais font tout pour en dégoûter les immigrants. Ils sont citoyens du monde mais c'est un monde qui n'a que trois points cardinaux. Ils se revendiquent de la tolérance, de l'ouverture, de la sagesse, bref du Bien avec un grand "B". Les bien-pensants, comme on les appelle souvent, ne font pas dans la nuance. Je le sais, ayant déjà fait partie, (à un moindre degré), de cette élite morale auto-proclamée. Vous êtes leur ami ou leur ennemi, et la première position est un siège éjectable. 

L'islam n'a rien à voir avec les attentats ???

JE SUIS FATIGUÉ(E)
http://brisonslemythe.canalblog.com/archives/2016/07/22/34111202.html

Je suis Orlando et autres images de solidarité (Brisons le mythe)

jesuisorlandotitle-640x360

Ne nous contentons pas d'être Orlando, dénonçons l'homophobie, notamment celle de l'islam!

Citations sur l'islam (Brisons le mythe)

Voici quelques citations de femmes et d'hommes célèbres d'hier et d'aujourd'hui à propos de l'islam.  Plusieurs de ces personnes sont de culture musulmane. Ces citations sont presque toutes défavorables à l'islam mais ne doivent absolument pas être considérées par les visiteurs de ce blog comme un encouragement à la haine des musulmans.  D'autres citations viendront éventuellement s'ajouter à cette page.  

L'islam, c'est l'islamisme au repos et l'islamisme, c'est l'islam en mouvement.  C'est une seule et même affaire."  Ferhat Mehnni

Citations sur le fanatisme (Brisons le mythe)

 
"Le fanatique est un orateur, sourd comme un pot.” Khalil Gibran

Combattre l'idéalisation des sociétés musulmanes (Sauvegarde Brisons le mythe 43)

Dernière mise à jour: 29 novembre 2014

"Couvre les défauts de tes frères (musulmans), Allah couvrira les tiens" (Kanz al-'Ummâl", Hadith 44154).

"D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Aucun serviteur ne couvre un serviteur dans la vie d'ici-bas sans qu'Allah ne le couvre le jour du jugement ». (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2590)

Certains des musulmans ayant immigré dans un pays occidental éprouvent un plaisir immense à dépeindre le pays qui les a accueilli (quand ce n'est pas l'Occident dans son entier) comme un concentré de tous les fléaux de la Terre :  corruption, inégalités sociales, prostitution, hypersexualisation, drogue, alcoolisme, obésité, pollution, gaspillage, suicide, etc.  Il va de soi qu'ils consacrent la même énergie à décrire les occidentaux eux-mêmes, (en particulier les blancs de culture chrétienne), comme un concentré de tous les défauts possibles : matérialisme, superficialité, racisme, xénophobie, inculture, débauche, alcoolisme, toxicomanie, exploitation des pauvres, etc. 

Cette habitude a même été adoptée par des occidentaux (qui se sentent apparemment coupables de l'être), d'autant plus portés sur l'autoflagellation qu'ils idéalisent les cultures non-occidentales. Ce n'est certainement pas les musulmans anti-occidentaux qui les contrediraient!  À entendre ces derniers, les sociétés musulmanes sont infiniment plus vertueuses, plus justes, plus spirituelles, bref  plus "morales" que les sociétés occidentales.  Dans ces paradis moraux, pas de débauche, de pornographie, d'alcool, de drogue ou de matérialisme.  Tout ne serait que spiritualité, culturelle, entraide et solidarité entre citoyens (c'est à se demander pourquoi ils ont jugé bon d'en partir). Les musulmans et autres immigrants nous feraient une faveur en s'établissant en Occident, animés d'une sorte de mission civilisatrice.

Testez vos connaissances sur l'islam (Sauvegarde Brisons le mythe 42)

Texte remis à jour le 22 février 2015

Voici un questionnaire qui vous permettra de tester les connaissances des islamophiles sur l'islam.  Les réponses sont au bas du questionnaire.   

1-Le mot "islam" signifie:
a) paix
b) soumission
c) la voie
d) la croyance

Vous êtes musulmane et des intégristes menacent vos droits (Sauvegarde Brisons le mythe 41)

Dernière mise à jour: 9 décembre 2014

 
Voici des versets, des hadiths, des maximes de Muhammad et des liens d'articles qui pourraient éventuellement vous servir à défendre vos droits, en conformité avec l'islam.  Ça ne fera pas de miracle contre un esprit borné mais vous ne perdez rien à essayer.  Si vous imprimez cette liste, cachez-la soigneusement. 
Note: La première traduction du Coran utilisée sur cette page (une version non-corrigée de la traduction de Hamidullah), a été remplacée par la version corrigée de cette traduction. 

12 février, Journée Mondiale des enfants-soldats (Sauvegarde Brisons le mythe )

La convention relative aux droits de l'enfant considère comme enfant soldat tout soldat âgé de moins de 18 ans mais les enfants soldats sont souvent beaucoup plus jeunes, parfois même ils n'ont que 10-12 ans.
Lorsqu'on pense aux enfants soldats, on pense d'abord à ceux qui sont kidnappés par des groupes militaires ou paramilitaires (ou encore vendus par leurs parents) pour être forcés à suivre un entraînement militaire et à participer à des conflits.  On pense aussi aux filles, qui non seulement sont embrigadées de force dans des conflits mais qui en plus servent d'esclaves sexuelles aux soldats. 

On oublie souvent une catégorie d'enfant soldats parce qu'ils ne le sont pas encore officiellement: les enfants endoctrinés dans l'idéologie du Jihad!  Ces enfants, qui étudient dans des Madrassas (écoles coraniques), doivent apprendre le Coran par coeur.  On leur apprend sciemment à haïr les non-musulmans, les juifs, les chrétiens, les apostats et les homosexuels.  On leur apprend que leur rôle est de tuer et de mourir pour Allah.

Apprendre une idéologie de guerre à un enfant n'est pas tellement différent de lui mettre une arme dans les mains.  La haine est un héritage empoisonné.  Les enfants sont faits pour jouer, apprendre et aimer, pas pour tuer et mourir.

Un de vos proches s'est converti à l'islam (Sauvegarde Brisons le mythe 40)

On dit souvent qu'une religion est une secte qui a réussi. Dans son sens premier, le mot "secte" (du latin "secare", couper) désignait une branche déviant d'une religion "officielle".  Le mot peut aussi désigner n'importe quel groupe partageant une même idéologie spirituelle et suivant les enseignements d'un gourou. Cependant, de nos jours, on l'utilise surtout pour désigner un groupe spirituel marginal en rupture avec les valeurs de la société dans laquelle il vit et dont les membres sont manipulés, isolés, exploités, maltraités et parfois poussés au crime pour satisfaire la volonté du gourou. 

Un groupe spirituel doit remplir plusieurs critères pour pouvoir être considéré comme une secte dans ce sens.  Il n'existe pas qu'une seule liste de critères mais plusieurs d'entre eux reviennent systématiquement sur les sites d'informations sur les mouvements sectaires. Même si ce n'est pas considéré comme politiquement correct de le dire, l'islam satisfait à la plupart de ces critères. J'y reviendrai plus tard.

Témoignages d'ex-musulmans (Sauvegarde Brisons le mythe )


serrure jour luneVoici quelques liens (avec extraits dans le cas des textes) de témoignages d'ex-musulmans et d'ex-musulmanes. 
Certains ont quitté l'islam pour une autre religion, d'autres pas.  
Leur courage mérite d'être souligné.  
Note : plusieurs témoignages peuvent porter le même titre et la présence de ces liens ne constitue pas un accord tacite du contenu des sites sur lesquels ils ont été trouvés.  D'autres témoignages viendront s'ajouter à cette page dans l'avenir et, désormais, il viendront s'ajouter en haut de la page plutôt qu'en bas.

Dernière mise à jour: 13 mars 2016

Hadiths et maximes condamnant le monde terrestre (Sauvegarde Brisons le mythe 38)

  • Ce monde est une prison pour le croyant et un paradis pour l’incroyant.   (Mouslim)
  • Le Prophète a dit : « Mène une vie de tempérance ».
  • Le plus ascète des gens est celui qui n'oublie pas la tombe et le malheur, qui abandonne la meilleure parure de la vie d'ici-bas, qui préfère l'éternel au mortel, qui ne compte pas le lendemain parmi les jours de sa vie, et qui se considère déjà au nombre des morts. Rapporté par Al-Bayhaqî en citant Al-Dhahhãk.
  • Selon 'Atiya 'Orwa Asà'idi (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «L'homme n'atteint vraiment le degré de la piété que lorsqu'il renonce à ce qui est admis de peur de commettre l'interdit»

Hadiths contradictoires ou scientifiquement faux (Sauvegarde Brisons le mythe 36)

Résultat de recherche d'images pour "débile"

Les hadiths suivants sont tous considérés comme sahih (authentiques) et comportent des propos absurdes, contradictoires ou faux de point de vue scientifique.   
Avant de citer un hadith, n'oubliez pas de mentionner le nom de l'auteur à la fin, suivi du mot "sahih".  

Hadiths violents ou injustes divers (Sauvegarde Brisons le mythe 36)

Cette page  contient simplement des hadiths qui, pour la plupart, ne pouvaient pas être classés dans les autres catégories.  Elles n'incluent donc pas les hadiths misogynes, homophobes, haineux envers les non-musulmans et djihadistes, (qui ont déjà leur propre catégorie).  Certains évènements peuvent être relatés dans plus d'un hadith.  L'orthographe des hommes qui ont compilés les hadiths peut varier d'une traduction à l'autre.  Les hadiths provenant du livre Le Jardin des Vertueux ont conservé leur numérotation.

Hadiths pro-guerre (Sauvegarde Brisons le mythe 35)

Épée croissant 2
Dernière mise à jour 22 janvier 2015.

Islamisme et politique 15.02.2018


L’Europe doit relever le défi des Balkans (15.02.2018)
Non, les Gaulois n'étaient pas des barbares (15.02.2018)
5G : les réseaux du futur se préparent dès maintenant (15.02.2018)
La Suisse divisée sur son lien avec l'Europe (15.02.2018)
«Cheddar Man» : l'ancêtre des Britanniques avait-il la peau noire ?
Migrants : la fronde des associations contre la circulaire Collomb (15.02.2018)
Pierre Vandier: «Les armes nucléaires reviennent au centre du jeu» (15.02.2018)
Un enfant sur six dans le monde vit dans une zone en conflit (15.02.2018)
Syrie : après avoir vaincu Daech, les Kurdes sous le feu de l'armée turque (11.02.2018)

Hadiths "deux poids, deux mesures" (Sauvegarde Brisons le mythe 34)

z-balance

Dernière mis à jour: 15 novembre 2015
Le contenu de cette page est aussi disponible en cliquant sur le lien Textup suivant: http://textup.fr/38819wB (mais la mise à jour n'est pas encore faite).

Les hadiths suivants illustrent le système de deux poids deux mesures de l'islam envers le prochain, selon qu'il est musulman ou pas.  La plupart de ces hadiths ont été trouvés dans le recueil "Le Jardin des vertueux" (ceux-là on conservé leur numérotation) mais proviennent en fait de divers auteurs.  D'autres proviennent du site "Hadith du jour".  Cette liste n'est pas exhaustive. 

Samir Amghar, Le salafisme aujourd'hui (2011)

Depuis les attentats du 11 septembre, les pouvoirs publics s'inquiètent de l'influence du salafisme en Europe et en Amérique du Nor...