mercredi 21 février 2018

«120 décibels», le mouvement des Européennes contre la violence sexuelle des migrants musulmans


Ce mouvement dit clairement qu’il s’agit de lutter contre le djihad du viol. 10 000 européennes auraient déjà subi des agressions sexuelles de la part de clandestins. « 120 décibels, c’est le volume d’une simple alarme de poche portée par de nombreuses femmes européennes » 
Sur twitter : #120dB   
Video sous-titrée par Résistance républicaine grâce à la traduction de Denis, toutes mes excuses pour l’installation des sous-titres sur youtube, c’est ma première expérience et je ne suis pas douée…
Voici la traduction en continu, si vous voulez relire et faire circuler le texte en parallèle :
Je m’appelle Mia, Maria, Ebba.
Je m’appelle Mia.
Je m’appelle Maria.
Je m’appelle Ebba.
J’ai été poignardée à Kandel. J’ai été violée à Malmö.
J’ai été agressée sexuellement à Rotterdam. J’ai été (battue ?) à Stockholm.
Ils m’ont torturée pendant des heures. Personne ne pouvait m’aider.
Je suis une madame tout-le-monde.
Je suis [à la fois], Mia, Maria et Ebba.
Elles pourraient être moi et moi je pourrais être elles.
Elles pourraient être moi et je pourrais être elles.
Les délinquants peuvent être n’importe où.
Lors d’un jogging dans le parc,
sur le chemin de retour du travail,
en attendant le bus.
Nous ne sommes pas en sécurité parce que vous n’assurez pas notre sécurité.
Parce que vous refusez de surveiller nos frontières.
Parce que vous n’assurez aucun contrôle de ceux qui franchissent [nos frontières].
Parce que vous refusez d’expulser les criminels.
Parce que vous préférez censurer toutes les critiques portées contre vous, et vous refusez de nous entendre.
Parce que vous préférez nous voir mourir plutôt que de reconnaître vos erreurs.
À cause de votre politique migratoire, nous devons faire face à une majorité de jeunes hommes issus de sociétés archaïques qui ne font aucun cas des droits des femmes. Vous le saviez mais vous n’en avez pas tenu compte.
Vous le saviez et vous l’avez accepté. Vous nous avez abandonnées. Vous nous avez sacrifiées.
Vous êtes féministes et vous êtes pour les droits des femmes alors que vous êtes, dans la réalité, les ennemis des femmes !
Nous sommes les mémoires des victimes.
Nous sommes votre mauvaise conscience et vous êtes notre gibier.
Nous sommes ce que vous voulez cacher mais nous, on va (faire du bruit ?).
Nous ne faisons pas partie d’un jeu truqué, nous ne sommes pas des esclaves, nous ne sommes pas du butin de guerre non plus qu’un dommage collatéral. Nous sommes les filles de l’Europe.
Nous sommes les filles de l’Europe.
Nous sommes les filles de l’Europe.
Nous sommes les filles de l’Europe.
Nous gardons la mémoire de tous les  viols, de toutes les agressions, de tous les meurtres et aucune fille ne sera oubliée. Nous martèlerons tout ça dans vos crânes.
Nous avons gardé le silence trop longtemps.
Nous entrons en résistance dès maintenant.
Mères, femmes, filles et sœurs d’Europe :
Cet État n’assurera pas votre protection.
Personne ne sait qui sera la prochaine [victime].
Vous ne pouvez compter que sur vous-mêmes.
Parce que votre nom est Mia,
Que votre nom est Maria,
Que votre nom est Ebba,
Elles pourraient être vous et vous pourriez être elles.
Je ne peux plus fermer les yeux. Les aérosols au poivre et les alarmes de poche sont l’équipement élémentaire des femmes européennes.
Pour nous, faire un jogging est devenu un sport dangereux.
On n’en peut plus.
Nous nous organisons et nous nous défendons nous-mêmes.
On contre-attaque !
120 décibels est le niveau sonore d’une alarme de poche conventionnelle utilisée par la majorité des femmes en Europe.
120 décibels est le nom de notre organisation de résistance dédiée aux femmes.
#120db est le pendant de #metoo pour combattre la réelle menace contre les femmes d’Europe.
On ira sur les lieux où les femmes sont tuées à cause de votre politique.
On vous coincera et on vous demandera des comptes et on fera un maximum de bruit.
Sortez de votre torpeur et faites entendre votre voix.
Racontez vos expériences dues à la violence importée [de l’extérieur du pays] dans les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #120db.
Je veux que vous deveniez dynamiques !
Rendez vous sur 120db.com et devenez membre de notre réseau.
Soyez énergique, qu’on vous entende !
Traduit de l’anglais par Denis pour Résistance républicain

Voici l’article de Pamela Geller sur le sujet , traduit par Jack

« 120 decibels », c’est le mouvement de ces Européennes qui s’organisent contre la violence sexuelle des migrants, le djihad du viol
1er février 2018 par Pamela Geller
Toute nation qui sacrifie ses filles sacrifie son avenir. Et c’est ce que l’Europe a fait.
Toute civilisation qui sacrifie ses jeunes filles à une armée envahissante n’a aucun avenir.
Le djihad du viol de masse qui enveloppe l’Europe a été accueilli par un mur de silence. On pourrait imaginer que les adversaires les plus véhéments seraient les pussyhats (mouvement féministe américain avec des milliers de femmes ayant manifesté à Washington en janvier 2017, vêtues de rose avec chapeaux en forme d’oreilles de chat…). Vous auriez tout faux. Elles sont du côté des violeurs, exigeant davantage d’immigration de réfugiés.
Regardez la vidéo en fin d’article ; des victimes de l’abus sexuel généralisé par des migrants lancent un mouvement. Elles pointent du doigt les gouvernements qui savaient que ces migrants étaient dangereux mais qui les ont amenés de toute façon. Elles accusent les féministes qui les ont abandonnées. Elles sont le vrai mouvement. « 120 decibels  (#120db) » est le nom de leur mouvement, rappelant l’intensité sonore des alarmes sur les viols maintenant lancées par de nombreuses Européennes.
Des jeunes filles allemandes victimes de viols de migrants commencent à se faire entendre et à soulever le problème que les médias et les gouvernements d’Europe tentent de minimiser et de nier.
Au Royaume-Uni, des dizaines de milliers de femmes et jeunes filles ont déjà souffert de ces gangs du viol. Un plus grand nombre encore dans toute l’Europe a souffert des violences de musulmans trouvant l’excuse de la charia pour justifier leurs actes, les victimes étant à blâmer et non pas les assaillants.
Voici la vidéo originale  :

Traduction par Jack
Leur site Web : www.120db.info – en allemand seulement pour le moment.
Traduction de la page de présentation du site 120db par Jean Schoving :
Impossible de continuer ainsi
Participe, dévoile ton vrai visage et fais-toi entendre !
120 décibels, c’est le volume sonore d’une alarme de poche d’usage courant, que beaucoup de femmes portent désormais sur elles.
120 décibels, c’est le nom de notre tollé contre la violence importée.
Participe et fais-nous part sous #120dB de tes expériences vécues avec l’invasion étrangère et la violence.

Rejoignez « 120 décibels », le mouvement des Européennes contre la violence sexuelle des migrants
Illustration tirée du site web du mouvement  » 120 décibels  » (capture d’écran) avec un montage présentant la traduction de notre ami Jean Schoving. Traduction et adresse du site en fin d’article.
et combien de mecs " bien de chez nous " nous tabassent ? nous violent ? et nous assassinent ? ne les oublions pas hein ! je ne minimise aucun danger venant des mâles .

Bah oui, j'aimerais bien savoir, tu as les statistiques ethniques et religieuses des viols ?
Cherche sur internet "pays les plus sûrs pour la femme" ou "pays les plus dangereux pour les femmes" ou "pays dans lesquels les femmes sont les moins bien traités". Ce sont des pays occidentaux ou musulmans qui arrivent en tête du classement pour les 50 premières positions? Ensuite, faut pas s'étonner de voir le nombre de viols et d'agressions sexuelles et d'harcèlements de rue augmenter. Une femme non voilée est considérée comme une pute, une incitation au viol, c'est halal de la prendre et de faire ce qu'on veut d'elle.

La galanterie, ça ne veut rien dire pour eux en tant que musulmans. Tu vas me dire si t'es une néo-féministe tarée : "tant mieux, la galanterie, c'est une valeur qui en fait marque la soumission de la femme à l'homme par la reconnaissance tacite que l'homme est plus fort qu'elle, et que pour cela il doit lui montrer de la douceur et des égards qui sont en fait des signes de domination."

Je te conseille de te renseigner sur l'islam rapidement et de changer de cap vite fait. Oui, il y a des violeurs chez les mecs "bien de chez nous", mais la proportion n'est pas du tout la même. Chez eux, le viol des non-musulmanes est considéré comme légitime, car les femmes et l'argent des mécréants font partie du butin. Être violé, cela ne restera plus une exception mais de plus en plus une normalité au fur et à mesure de l'islamisation du pays.

Islam : Les versets du Coran que toute femme devrait savoir !
http://lislampourlesnuls.blogspot.com/2017/07/islam-les-versets-du-coran-que-toute.html

Si tu as des enfants, et surtout des filles, penses-y. De plus, ils ne sont pas sensés attendre que la fille soit femme avant de violer. La barrière mentale anti-pédophilie n'existe pas dans l'islam. Ce qui est considéré comme un crime abject chez nous est vu chez eux comme normal et naturel :

Pédophilie en islam : verset, hadiths et exégèses
http://lislampourlesnuls.blogspot.com/2018/02/pedophilie-en-islam-verset-hadiths-et.html

Suède : « tuez-la wallah », une vidéo snapchat montre plusieurs jeunes frapper violemment une fille au sol

Samhällsnytt a partagé une vidéo montrant comment un gang violentait une fille seule en la frappant à la tête. Il est actuellement diffic...