vendredi 5 mai 2017

Les Frères musulmans prévoient de prendre le contrôle de l'Europe

Les Frères musulmans ne cachent plus leur impatience de voir la démocratie constitutionnelle en Occident se transformer en une dictature fasciste islamique.
Si les citoyens européens ne voient pas encore clairement le sort funeste que leur réserve l’avenir, s’ils ne remettent pas l’islam à sa place, alors l’espoir d’une Reconquista va fondre comme neige au soleil.
Ci-après, quelques déclarations éclairantes d’éminents érudits islamiques qui devraient faire prendre conscience du danger imminent qui menace nos pays, notre continent, si les peuples . européens ne réagissent pas à temps.
Cela me semble incroyable que nos dirigeants ignorent les véritables intentions de leurs chers « amis » musulmans.
«La loi laïque reste valable aussi longtemps que nous, les musulmans, sommes minoritaires.» (Nadeem Elyas, fondateur et président du Conseil central des musulmans en Allemagne de 1995– 2006).
«L’engagement islamique à la charia est éternel et non négociable.» (Mustafa Ceric, ancien Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine) Encore un pays musulman modéré officiellement candidat à l’entrée dans l’UE.
«Nous devons détruire tout ce qui entre en conflit avec le véritable islam… Nous devons éradiquer tous les Etats et toutes les organisations érigées par les hommes. Nous devons prôner la rébellion absolue à l’encontre de tout ce qui sur terre est en conflit avec l’islam. C’est un devoir. Nous devrions exterminer de toutes nos forces tout ce qui s’oppose à la révolution d’Allah.» (Sayyd Qotb, l’un des grands penseurs des Frères musulmans, amis de Barack O. et des dirigeants de l’UE)
«Les fondements de la foi musulmane et la loi islamique (charia) montrent la supériorité quasi totale de la religion sur les personnes et la Société.» (Ayyub Axel Köhler, Président du Conseil central des musulmans d’Allemagne de 2006-2010)
«Nous avons besoin de trois générations pour réaliser nos plans : une pour être à l’écoute, une pour combattre, et une pour vaincre. C’est dans la nature de l’islam de dominer et non d’être dominé, d’imposer ses lois à toutes les nations et d’étendre son pouvoir et sa force à toute la planète.» (Hassan al-Banna, fondateur très vénéré des Frères musulmans)
«Les chrétiens sont comme une maladie maligne et contagieuse. Les musulmans doivent les traiter de manière injuste, les mépriser, les boycotter, ne pas les toucher, afin de les forcer à accepter l’islam.» (Cheikh Abd al-Halim Mahmud, 1973 –. 1978 recteur de l’Université Al-Azhar au Caire, l’une des plus hautes autorités religieuses de l’islam). Al-Azhar, cette université islamique du Caire si respectée par l’Occident et le Vatican, en particulier le Pape François.)
«Oui, il y a la contrainte d’imposer l’islam comme un système politique, tout comme les armées d’Allah ont conquis les empires romain et perse. Ce commandement est naturellement offensif. Trêve de politesses. La conquête du Dar al-Harb, la Maison de la guerre, se fait par l’épée, non par l’idée ou la pensée.» (Cheikh Omar al-Bakri au cours d’un sermon en septembre 2006 à Tripoli, au nord du Liban, en réponse à la question de Benoît XVI «Montrez-moi ?»)
«Notre objectif est de nous enraciner sur le continent et d’y vivre tranquillement, conformément aux lois, et un jour peut-être, inch Allah, toute l’Europe sera enfin musulmane.» [Necmettin Erbakan, ministre-président turc, de 1996 à 1997 prédécesseur d’Erdogan]
«Le mouvement islamique doit prendre le pouvoir dans tous les Etats européens. Une fois devenu moralement et numériquement fort et puissant, il pourra renverser le pouvoir existant et mettre en place un pouvoir islamique.» [Alija Izetbegovic, 1990–1995 Président de la République de Bosnie et d’Herzégovine et candidat à l’adhésion à l’UE] (Avec Macron, ce vœu se réalisera très rapidement)
«Le coran nous enseigne que nous devons traiter en frères les vrais musulmans qui croient en Allah. Il nous demande de frapper les autres, de les jeter en prison, de les tuer.» [L’ayatollah Khomeiny, fondateur de la République islamique d’Iran et 1979-1989 chef religieux des chiites]
 » Ce pays est notre pays. Il est de notre devoir de le changer de manière positive. Avec l’aide d’Allah, nous le transformerons en un paradis sur terre, afin de le mettre à la disposition de l’Oumma islamique et de l’Humanité. Le coran partage notre vision parfaite du monde. Nous croyons que c’est la parole d’Allah.» [Ali Kizilkaya, président du conseil islamique pour l’Allemagne] Qu’il cite un seul pays musulman, qui soit un paradis sur terre pour ses habitants ?
«Les Européens s’imaginent que les musulmans sont venus et viennent en Occident tout simplement pour gagner de l’argent. Mais Allah a un plan différent.» [Mehmet Sabri. Erbakan, 2001-2002 président et secrétaire général de la communauté turque Milli Görus]
«Les Européens sont malades… Nous leur donnerons les médicaments. L’Europe entière deviendra islamique. Nous conquerrons Rome.» (Necmettin Erbakan, ancien Premier ministre turc et fondateur du Milli Görüs (Vision nationale).
Aujourd’hui, c’est l’islamo-nazisme qui constitue le plus grand danger pour le monde libre et non Donald Trump ni les partis patriotes qui s’opposent à l’asservissement de leurs peuples à l’idéologie la plus néfaste qu’ait connu l’humanité : l’islam. En outre, en martelant l’unique impératif de l’accueil de masse de migrants majoritairement musulmans, l’Eglise se fait complice de l’invasion par l’immigration ou Hijra.
Idéologie que les chantres du multiculturalisme soutiennent de tout cœur au point de renier leurs propres racines judéo-chrétiennes et mettre en péril la survie des peuples européens.
Trop nombreux sont encore les citoyens européens, qui se laissent anesthésier par la propagande officielle d’un islam modéré, d’un islam des Lumières, d’un islam de paix et de tolérance, bref d’un islam qui n’existe pas, car étant le fruit du Mensonge, mensonge réitéré jour après jour par certains dirigeants européens et leurs collabos médiatiques, les artistes et une grande partie des « élites » intellectuelles.
Mais, en dépit de cette avancée de l’islam en Occident, grâce à la lâcheté de certains dirigeants, ne laissons pas la fleur de l’espoir s’étioler, car nos ennemis n’attendent que cela.

Et si le prophète Mahomet n'avait pas été illettré ?

http://www.lepoint.fr/culture/et-si-le-prophete-mahomet-n-avait-pas-ete-illettre-19-09-2017-2158245_3.php Pour l'islam officiel, le...