mercredi 10 juillet 2019

Cartographie des faits divers

carte-cartographie-padamalgam-meurtres-attentats-france-europe-terrorisme

https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1aexJEQcVl0PrDH0Omv27DdDbCAI&ll=47.132290982282164%2C3.807762453057194&z=6



Mais quelle est donc cette « Cartographie des Faits Divers » qui s’affiche depuis quelques jours dans mon application Google Maps ? 
Créée au lendemain des élections présidentielles françaises de 2017, elle constitue une synthèse graphique très visuelle, issue d’une recherche minutieuse dans la presse écrite française et européenne par notre équipe actuelle composée de six à huit citoyens très motivés.
(Lien : bit.ly/2nCxarY : Cartographie de base)
L’idée et l’esprit dans un premier temps de cette cartographie sont simples : apporter l’information la plus juste et la plus complète du phénomène de violence constaté dans nos rues.
Ces actes de violence sont présentés sciemment par les médias mainstream de manière isolée mais la synthèse générale, la « carto », fait froid dans le dos. Ce sont quotidiennement des victimes civiles parmi nos compatriotes paisibles qui sont assassinés, poignardés ou tabassés violemment dans l’indifférence médiatique la plus totale, relayant ainsi bien peu d’écho parmi nos concitoyens. Et pour cause, l’arnaque intellectuelle de la « médiacratie », néologisme volontaire que nous assumons, est parfaite !
Aucun outil pratique et accessible au plus grand nombre ne proposait une synthèse de tous ces faits divers, c’est pourquoi la cartographie a été lancée. Elle est devenue aujourd’hui un média de réinformation pouvant amener à une prise de conscience de la gravité de la situation actuelle.
Mettre en lumière la violence de notre société
Ici, aucune surenchère : juste des faits avec les sources presse issues de nos recherches. Nous sommes des citoyens en colère et nous osons utiliser les termes, soigneusement éludés par la presse adepte d’une NovLangue créée pour l’occasion, qui définissent pourtant précisément certains faits : une « blessure à la gorge » redevient ici concrètement un « égorgement ». Car il ne faut pas avoir peur des mots : c’est la réalité ! Et combien d’attaques au couteau perpétrées par de soi-disant « déséquilibrés » ? Allons donc, messieurs et mesdames les journalistes, soyons sérieux et faisons preuve a minima d’un peu d’honnêteté intellectuelle, que diable !
Cartographie des meurtres, assassinats et attaques sur les personnes

goo.gl/E2TkTa : Les meurtres / assassinats
goo.gl/GE9h22 : Les blessés (attaques physiques et/ou avec objets)
Dans un second temps, outre cet objectif visant à réinformer la population, cette cartographie est aussi un outil de communication à diffuser à nos concitoyens car elle peut être imprimée (en haut à droite – imprimer – format paysage – et page 1 – voir liens ci-dessus) et donc distribuée sur le terrain, hors des réseaux sociaux. Un lien raccourci permet ensuite à chacun d’accéder aux détails par le biais du net, avec évidemment les liens presse qui valident ces faits divers.
Depuis ses débuts, le projet a évolué, scindant la cartographie par rubriques pour une meilleure visibilité, et nous avons développé d’autres outils d’information dérivés. En traitant ces faits divers, nous avons notamment été interpellés par la réalité des traitements judiciaires qui en résultaient : la cartographie des jugements fut alors lancée. Nous traitons ici en réalité les informations qui nous parviennent de toute l’Europe par les faits puis des décisions judiciaires trop souvent laxistes qui sont en train d’anéantir la paix sociale à laquelle nous aspirons pourtant toutes et tous, amenant enfin au constat de la montée d’un islamisme radical dans notre société par cette passivité judiciaire, par une partie des juges entendons-nous.
Comment ne pas penser ni évoquer ici le vide sidéral persistant autour de la surveillance des fichés S pour terrorisme ?
Car rappelons-le ici : « La nature a horreur du vide » ainsi que le disait Aristote, en venant à cette conclusion constatant que la nature exige que tout espace soit rempli de quelque chose, même si ce quelque chose est incolore et inodore. Vous nous permettrez cette allégorie qui renvoie à l’indigence de bien des décisions judiciaires actuelles.
Pour finir, étant donné les multiples attaques dont font l’objet nos courageuses forces de l’ordre et les surveillants de la pénitentiaire, c’est-à-dire tous ceux et celles qui sont sur le terrain au quotidien, nous avons lancé la « cartographie spéciale forces de l’ordre. »
k6.re/xJqci : Cartographie des forces de l’ordre (policiers, gendarmes, surveillants pénitentiaires)
Force est de constater que voir en détail cette cartographie permet de prendre conscience de la réalité de ce qu’est devenue la France en 2018 : une poudrière en sursis.
Notre constat de citoyens ? Aucune réponse efficace et surtout courageuse n’est apportée pour l’instant à cette forme de criminalité mue par le fait religieux islamiste radical et dont le moteur constant est la haine de la France, des Français, de leurs valeurs traditionnelles, surfant ainsi sur l’indigence récurrente de la réponse judiciaire, nous imposant in fine et pernicieusement un mode de vie qui n’est historiquement pas le nôtre et ne le sera jamais.
Pour notre petit groupe, le « bien-vivre ensemble » aura vécu. C’est un constat que nous faisons à regret en tant que citoyens amoureux des richesses culturelles et historiques que nous a offert jusqu’alors notre si beau pays.
Constituer cette cartographie est certes un travail fastidieux, encore perfectible, et nous sommes encore peu pour cet acte de foi. N’hésitez donc pas à nous contacter pour apporter vos informations sur ces faits divers de par toutes vos régions. Nous recherchons pour la carto des contributeurs français et européens, pour aider nos peuples à se relever de cette épreuve qui nous est imposée et qui nous confronte à nous-mêmes, notre histoire, notre culture, nos convictions, mais aussi à notre courage.
Relayez cette bible cartographique, enrichissez-la et contribuez à réinformer nos concitoyens !


http://www.adoxa.info/cartographie-des-faits-divers-pasdamalgam#

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une banane scotchée à un mur "installation d'art" se vend 120 000 $ !!!

Une "installation d'art" qui consiste en une banane scotchée à un mur s'est vendue 120 000 $ lors d'une foire d...