vendredi 21 décembre 2018

La première agression consiste à nous persuader que nous sommes déjà morts et déjà remplacés (Peter Columns)




Peter Columns
Totalement d'accord. Nous passons notre temps à nous dire que nous sommes morts alors que nous sommes bien vivants. Nous n'avons jamais autant inventé de choses. Nous n'avons jamais été aussi nombreux. Nous n'avons jamais eu autant à cœur de conserver et chérir notre passé.

Nous sommes agressés par des idéologies qui cherchent à nous soumettre et à nous remplacer. La première agression consiste à nous persuader que nous sommes déjà morts et déjà remplacés. Pour des gens comme Onfray ou Houellebecq, nous sommes déjà de l'histoire ancienne. Pourquoi?



Plus les sondages sortent, plus les chiffres donnent l’extrême-droite devant chez les jeunes, qui sont bien loin de ressembler aux faussaires soixante-huitards. Je suis jeune. Je ne me sens pas décadent. Je me sens bien vivant aussi. Pourquoi veut-on m'enterrer au juste?

Pour ma part, tant que j'existerais, je refuserais de déclarer la civilisation occidentale comme morte. Et tout ce que je fais n'a qu'un but: éveiller notre volonté de vivre quand d'autres, bien plus nombreux et plus financés, cherchent à l'éteindre.

Nous avons toutes les cartes: les archives, l'industrie, le savoir, l'ingéniosité, les armes les plus mortelles. Rien ne peut nous barrer la route. Que nous soyons 70% ou 10%. Ils le savent, et c'est pour cela qu'ils cherchent à nous déprimer. Ils ne peuvent pas nous battre.

En vérité, je vois des occidentaux effrayés par leur propre potentiel. L'occidental est désigné comme le mal incarné parce qu'il est le plus capable. Le courant du pacifisme n'a jamais eu d'autre objectif que de le réduire au silence, de le rabaisser, de le dénaturer.

Peter Columns@PeterColumns

Le véritable danger n'est pas la décadence. Le véritable danger réside dans nos propres traumatismes. Les guerres mondiales nous ont traumatisés parce que nous avons montré toute l'étendue de nos facultés dans la destruction de masse. Oui, nous sommes capables de faire cela.

Peter Columns@PeterColumns

Je ne m'excuse pas d'être de la civilisation qui a tout inventé. Je ne m'excuse pas    d’être de la civilisation qui peut rayer un pays de la carte en une seconde. Je respecte au contraire son savoir et sa discipline.

Peter Columns@PeterColumns

Et vous savez quoi? Nous avons travaillé très dur pour atteindre un tel potentiel. Plusieurs milliers d'années. Il n'y a pas à en être triste ou effrayé. Et si demain l'Empire s'effondre, il restera la Fondation. Nous ne pouvons pas mourir. Ce n'est que le deuxième cycle. Fin.

Peter Columns@PeterColumns

Si nous sommes décadents, pourquoi est ce que j'existe? Je sors du néant, ma famille est gauchiste. Si des gens comme moi continuent d'émerger, d'aimer l'occident et de faire des sacrifices pour développer des technologies en son sein... En quoi sommes-nous morts au juste?

Marquis de Turgolibéralie  🇫🇷
@marquisliberal

Parce qu'à mon avis ils font partie de ceux qui n'ont en fait jamais réellement digéré la déchristianisation en masse de l'Occident malgré les apparences. J'entends par là qu'il s n'ont au fond jamais su trouver remède à leur angoisse métaphysique.

Marquis de Turgolibéralie  🇫🇷@marquisliberal

Donc ils se sont réfugiés dans une énième forme d'irrationalisme alors qu'ils pensaient s'échapper du "christianisme irrationnel" par la raison sauf qu'ils sont eux mêmes dépassé par les avancées de la raison.

Rhodumna@Pictone2
Pour Houellebecq non. Dernières itw optimistes de son point de vue sur le renouveau catholique en France ou sur l'ascension des courants patriotiques. Quant à ses écrits, ils se veulent objectifs, désenchantés comme le Monde dans lequel nous vivons. De plus, création conceptuelle

CharlesTheLight@CharlesLumiot
C'est écrit dans Sun Tzu, la meilleure façon de gagner une guerre est d'éviter de se battre et de démoraliser l'adversaire.

Jean Tulbac@JTulbac
Quelle meilleur moyen de s'extirper de l'attraction gauchiste que le pourrissement de la situation pour choquer les consciences. C'est vous qui le dites, non? Enfin c'est ce que j'en interprète.

Ῥωμαῖος☦︎@JoelP26741572
L'homme blanc est mort à Stalingrad.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire