mardi 4 décembre 2018

Dictionnaire de novlangue (Le Gallou, Geoffroy, 2015)


Voici l'outil indispensable à qui veut comprendre le monde contemporain, livrer la bataille du vocabulaire contre la pensée perroquet et libérer la langue française de la tyrannie du politiquement correct. Ce dictionnaire de novlangue comporte près de 1000 mots et décode le langage utilisé par les médias de l'oligarchie et celui des hommes politiques. La novlangue est un instrument d'oppression politique et idéologique, établissent ici Jean-Yves Le Gallou et Michel Geoffroy, avec un triple objectif : Faire prendre aux Français des vessies pour des lanternes et camoufler la réalité par le recours à des mots trompeurs, subliminaux ou sidérants. Rééduquer politiquement les locuteurs dans une logique « antisexiste », « antiraciste », « antiphobies », cosmopolite et droits-de-l'hommiste. Expurger la langue en rendant certains mots tabous, pour que l'expression des « mauvaises pensées » devienne impossible. Le "bobardement" précède le bombardement.


Jean-Yves Le Gallou, énarque, dirige la fondation Polémia, un think tank qui organise chaque année la journée d'étude de la réinformation et la cérémonie des Bobards d'Or. Il a déjà publié La Tyrannie médiatique chez Via Romana, ainsi que les travaux de Polémia sur La désinformation publicitaire. Michel Geoffroy est haut fonctionnaire au ministère de l'Économie et des Finances, et appartient également à la fondation Polémia.

Commentaire S.
Utile tour d'horizon d'un moyen d'ingénierie sociétale

La nov'langue, on y est confronté quelquefois jusqu'à plus soif dans la vie de tous les jours (politique, médias, vie sociale...) et, pour beaucoup d'entre nous, aussi dans la vie professionnelle. La propagande du politiquement (et aussi du socialement) correct qui est à des années lumières du "vocabulairement" correct a trouvé, avec son usage exclusif qui ne respecte pas les significations exactes et les opinions différentes ou divergentes, un moyen totalitaire d'exercer sa tyrannie. C'est le plus souvent pour nous conduire vers un enfumage de certaines vérités (son usage aboutit d'ailleurs à rendre souvent totalement incompréhensibles des faits et leur causalité), pour nous éviter de construire et de concevoir notre propre réflexion personnelle et surtout, pour inculquer "La Vérité" spécialement élaborée à notre intention par ceux qui veulent nous obliger à penser autrement ou, plus généralement, à ne plus penser du tout. C'est un simple et utile moyen d'ingénierie sociétale.Evidemment, cela ne saurait aider en aucune manière un authentique et libre citoyen (pourvu de droits et de devoirs) à se construire,ni à lui donner la capacité de concevoir et d'exprimer seul sa propre pensée. En revanche, cela postule la supériorité de certaines idées et de ceux qui les émettent sur la masse des autres individus .
Comme beaucoup le disent (ainsi que les auteurs), cela ressemble à "1984" d'Orwell, mais c'est nettement plus pervers car cela peut s'infiltrer chez vous en provenance de tous les vecteurs qui puissent exister (même ceux qui, à priori, ne semblent pas, de par leur nature, pouvoir être infectés) et s'immiscer subrepticement dans votre vie sans que vous n'y preniez garde tout d'abord. Peut-être, dans le meilleur des cas, la généralisation de la substitution de termes et la disparition de certains autres vous mettra la puce à l'oreille; la subite abondance d'utilisation de termes longtemps neutres et anodins peut aussi vous y aider.
Intéressant petit dictionnaire explicatif qu'il faudra sans aucun doute remettre à jour de temps à autre, l'imagination de ceux qui se veulent "nos Maîtres" étant débordante en matière de moyens d'asservissement (il faudra aussi le compléter, car certains termes comme le très fameux "Les Associations" ont été malencontreusement oubliés). Cela n'exclura donc pas une recherche complémentaire en cas d'émergence soudaine d'un nouveau terme ou de sur-utilisation flagrante et déviante d'un terme banal existant. J'avoue que devant la soudaine prolifération d'un terme (non répertorié dans le présent ouvrage mais qui a fait florès depuis la date de parution de ce dernier en 2015, et mériterait cent fois d'y figurer) devenu en peu de temps omniprésent dans un certain domaine, j'ai eu une réaction épidermique qui m'a amené à rechercher d'où sa recrudescence a bien pu provenir : soudain, à mes yeux, a surgi une multitude d'articles et d'ouvrages et de date en date, il a été bien facile de reconstituer sa généalogie et son origine d'outre-Atlantique que mon esprit, tout à fait stéréotypé, subodorait.
C'est aussi cet important et quelquefois considérable travail de recherche de l'origine (si évocatrice) de l'emploi de ces termes qu'il faudrait envisager et que ce petit ouvrage, utile, mais un peu succinct, ne fait qu'affleurer.

       Commentaire D.
A offrir à tous les bien-pensants qui vous entourent

Formidable dictionnaire qu'il faut offrir à ses amis pour qu'ils comprennent (si ce n'est déjà fait) la grande manipulation de cerveaux qui est en cours dans notre pays et comment cette manipulation orchestrée par l'oligarchie (les gouvernants et leurs sbires journalistes ou autres gentils "artistes" déconnectés de la réalité de la France) nous entraine doucement vers le chaos et la perte de civilisation.

      Commentaire A.
Excellent

On est loin du politiquement correct de rigueur. Peut faire grincer les dents des bien pensants. S'utilise comme un dictionnaire.

Commentaire I.
Pour ceux qui douteraient encore...

Merci à Jean Yves Le Gallou pour son nouvel ouvrage, petite pépite comme d'habitude. Sous la forme d'un dictionnaire tout à fait banal, il décortique le langage politiquement correct de nos chers médias et politiciens, qui sous couvert de liberté d'expression n'imposent ni plus ni moins qu'une véritable dictature de la pensée, par l'emploi de mots sidérants, de néologismes inquisiteurs et autres méthodes sournoises pour, à défaut d'arguments, discréditer leurs adversaires et toute personne qui ne penserait pas 'comme il faut'. Amusant, riche et bien vu, à lire avec plaisir.

commentaire K.
Très instructive. Reflète bien notre réalité.

Très instructive permet bien de regarder réalité en face et d'appeler un chat un chat et pas un animal à 4 pattes. La novlangue nous l'entendons tous les jours à la radio et à la télé. Prenez la pilule rouge.

commentaire E.V.
Munitions pour la guerre des mots.

incontournable munitions car nous sommes entres dans la guerre des mots : il y a ceux que l'on peut plus prononcer sous peine de finir au bûcher et ceux dont la sémantique a été détournée avec la complicité active des médias.

        Commentaire B.
A LIRE D 'URGENCE !!

Un instrument pour résister au terrorisme intellectuel ! un antidote au monde Orwellien dans lequel nous vivons.

Commentaire J.L.H.
La novlangue qui nous empoisonne.

Ce livre est un excellent antidote pour lutter contre le poison diffusé 24/7 par les chaînes télé inféodées au pouvoir politico-médiatique et leur "politiquement correct".
13 personnes ont trouvé cela utile

Aucun commentaire:

Publier un commentaire