jeudi 15 février 2018

Versets sexistes ou discriminatoires envers les femmes (Sauvegarde Brisons le mythe 21)

z-femme2
Dernière mise à jour 5 mars 2016.  Le contenu de cette page est aussi disponible en cliquant ici.

Note: si vous êtes une femme musulmane dont les droits sont menacés par des intégristes, vous pouvez trouver quelques versets, hadiths et maximes de Muhammad qui pourront vous être utiles en cliquant ici.


Version corrigée de la traduction de Hamidullah. 


2.49. Et [rappelez-vous], lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment : en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.

2.221. Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent!

2.222. Et il t'interroge sur la menstruation des femmes.  Dit: "C'est un mal.  Éloignez-vous donc des femmes pendant les menstrues, et ne les approchez que quand elles sont pures. (...)

2.223. Vos épouses sont pour vous un champ de labour; allez à votre champ comme [et quand] vous le voulez et oeuvrez pour vous-mêmes à l'avance. (...)

2.234. Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d'elles mêmes d'une manière convenable. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites .
 
2.228. Et les femmes divorcées doivent observer un délai d'attentes de trois menstrues; et il ne leur est pas permis de taire ce qu'Allah a créé dans leur ventres, si elles croient en Allah et au Jour dernier. Et leurs époux seront plus en droit de les reprendre pendant cette période, s'ils veulent la réconciliation. Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. (...)
2.282. (...) Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l'une d'elle s'égare, l'autre puisse lui rappeler. (...)

3.14. On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il y a bon retour.

4.3. Et si vous craignez de n´être pas justes envers les orphelins,...Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez.

4.11. Voici ce qu´Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S´il n´y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s´il n´y en a qu´une, à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d´eux le sixième de ce qu´il laisse, s´il a un enfant. S´il n´a pas d´enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s´il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu´il aurait fait ou paiement d´une dette.

4.12. Et à vous la moitié de ce que laissent vos épouses, si elles n'ont pas d'enfants. Si elles ont un enfant, alors à vous le quart de ce qu'elles laissent, après exécution du testament qu'elles auraient fait ou paiement d'une dette. Et à elles un quart de ce que vous laissez, si vous n'avez pas d'enfant. Mais si vous avez un enfant, à elles alors le huitième de ce que vous laissez après exécution du testament que vous auriez fait ou paiement d'une dette. Et si un homme, ou une femme, meurt sans héritier direct, cependant qu'il laisse un frère ou une soeur , à chacun de ceux-ci alors, un sixième. S'ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, après exécution du testament ou paiement d'une dette, sans préjudice à quiconque. (Telle est l') Injonction d'Allah! Et Allah est Omniscient et Indulgent.
4.15. Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard.
4.23. Vous sont interdites (...) belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage; si le mariage n'a pas été consommé, ceci n'est pas un péché de votre part

4.24. et parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d´Allah sur vous! (...)
4.34. Les hommes ont autorités sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leur mari), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leur époux, avec la protection d'Allah.  Et quant à celle dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les.(...)
4.43.  Ô les croyants! N'approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d'impureté [pollués] - à moins que vous ne soyez en voyage - jusqu'à ce que vous ayez pris un bain rituel. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l'un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez touché à des femmes et vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. (...)

4.176. Ils te demandent ce qui a été décrété. Dis: "Au sujet du défunt qui n´a pas de père ni de mère ni d´enfant, Allah vous donne Son décret: si quelqu´un meurt sans enfant, mais a une sœur, à celle-ci revient la moitié de ce qu´il laisse. Et lui, il héritera d´elle en totalité si elle n´a pas d´enfant. Mais s´il a deux sœurs (ou plus), à elles alors les deux tiers de ce qu´il laisse; et s´il a des frères et des sœurs, à un frère alors revient une portion égale à celle de deux sœurs.
12.28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit : "C'est bien de votre ruse de femmes! Vos ruses sont vraiment énormes!

23.5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport]
23.6. si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer;
24.2. La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet*. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition.
*Ce verset traite à égalité l'homme et la femme adultère mais il est essentiel de le connasître afin de savoir quoi répondre aux personnes qui prétendent qu l'islam interdit de fouetter les femmes.
24.31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu´elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu´elles ne montrent leurs atours qu´à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu´elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu´elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l´on sache ce qu´elles cachent de leurs parures.(...)

33.33. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).

33.50. Ô Prophète! Nous t´avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu´Allah t´a destinées(...)

33.53. Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu'Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos coeurs et leurs coeurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d'Allah, un énorme pêché.


33.59. Ô Prophète!  Dis à tes épouses, à tes filles, et aux épouses des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. (...)

52.39. [Allah]: aurait-Il les filles, tandis que vous, les fils?

53.19. Que vous en semble [des divinités] Lat et Uzza,
53.20. ainsi que Manat, cette troisième autre?*
53.21. Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille?
53.22. Que voilà donc un partage injuste!
**Divinités féminines pré-islamiques à l'origine de versets considérés comme sataniques et qu'on ne retrouve pas dans le Coran (http://islam.faq.free.fr/islam/coran-satanique.htm)


60.10. ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes . (...)

65.1. (...) Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu'elles n'en sortent pas, à moins qu'elles n'aient commis une turpitude prouvée. (...)

65.4. Si vous avez des doutes à propos (de la période d'attente) de vos femmes qui n'espèrent plus avoir leurs règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d'attente se terminera à leur accouchement.(...)

66.5. S'Il vous répudie, il se peut que Seigneur lui donne en échange des épouses meilleurs que vous, musulmanes, croyantes, obéissantes, repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges .


70.30. et n'ont pas de rapports qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent car dans ce cas, ils ne sont pas blâmables.


Pour lire ces versets dans le contexte, en français ou en arabe: http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran.php

Lire également Hadiths sexistes

 http://preparer.noel.free.fr/gifs/Cr%EAches/camel2.gif http://preparer.noel.free.fr/gifs/Cr%EAches/camel3.gif