dimanche 3 juin 2018

Islamophobie selon la police de Londres = interdiction de critiquer l'islam

Quand on nous dit en boucle « raciste, islamophobe » que ces gens se posent la question primordiale : pourquoi ne sommes-nous pas bouddhistophobes, hindouistophobes, pourquoi les chinois ne génèrent-ils pas les mêmes réactions de rejet ? Un conseil, remettez-vous en question.
https://twitter.com/TartineDisperse/status/1003692637696724995

L'Islam a le même degré de dangerosité morale, sociale et politique que le nazisme ou le communisme. Et peut-être même pire puisque cette doctrine terroriste, esclavagiste, misogyne a le feu vert de Dieu d'après les musulmans.
Il serait ridicule de parler de nazismophobie, non ?
Robert Spencer : Yes it is. There's a well-funded industry of hacks and liars who write misleading, fact-free articles designed to make people think "Islamophobia" is a real thing and that Muslims are victims of wholesale discrimination & harassment in US. That's the real "Islamophobia industry."
https://twitter.com/jihadwatchRS/status/1003744738271375360

Sur l'ISLAMOPHOBIE, prenez des anticorps :
ce terme est un virus mental diffusé par les frères musulmans et l'OCI (organisation des 57 pays musulmans) pour stopper toute critique de l'islam dans les pays occidentaux et excuser le terrorisme.
https://www.youtube.com/watch?v=V4fA9TOISAo


Robert Spencer (jihadwatch) : “Islamophobia”: a propaganda term that is used to intimidate people into thinking it’s wrong to oppose jihad mass murder and Sharia oppression of women, non-Muslims, gays, etc.



PJW : According to London police, the definition of "Islamophobia" includes suggesting that Islam is "sexist" or that Islamism exists as a political ideology (a manifestly provable fact).

Absurd.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Lettre ouverte de Laurence Gauchot-Trouduc aux gilets jaunes : ne détruisez plus les radars !

Laurence Gauchot-Trouduc nous revient toute pimpante d'un mois de vacances passé dans sa petite villa des Seychelles. Heureusement pour...