mardi 4 juin 2019

Comment mettre fin à la radicalisation en prison (tout le monde peut le faire !) - David Wood




Cliquez ici pour télécharger et imprimer la nouvelle brochure "Mohammed et Aisha":





(n'hésitez pas à republier cette brochure par l'intermédiaire d'autres plateformes de partage)

Traduction de la vidéo originale: https://www.youtube.com/watch?v=hWkXf...

Les prisons européennes et américaines sont devenues un terreau fertile pour les terroristes. Pouvons-nous faire quelque chose pour enrayer la radicalisation en prison? Dans cette vidéo, David Wood montre qu'affronter le djihad en prison est étonnamment facile !

MOHAMMED ET AÏCHA

Selon le Coran, Mohammed est le modèle de conduite idéal pour les musulmans : "En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment." (Coran 33:21)


L’un des faits les plus troublants à propos du modèle de moralité de l’Islam est qu’il a eu une relation sexuelle avec une fillette prépubère de neuf ans, nommée "Aïcha". Les preuves du mariage de Mohammed avec la jeune Aïcha sont aussi fortes que les éléments de preuve pour à peu près tout autre fait dans l'Islam.

On dispose de nombreuses traditions provenant des sources historiques les plus fiables et authentiques de l'Islam nous rapportant que Mohammed demanda le mariage avec Aïcha lorsqu'elle n'était âgée que de 6 ou 7 ans, et qu'il a eu des rapports sexuels avec elle ("consommé" le mariage) lorsqu'elle avait 9 ans :

Sahih al-Bukhari 3896 - Le père d'Hisham a rapporté : "Khadija est morte trois ans avant le départ du prophète pour Médine. Il y est resté environ deux ans, puis il rédigea le contrat de mariage avec Aïcha quand elle était âgée de 6 ans, et il consomma ce mariage quand elle avait 9 ans." 

Sunan Abu Dawud 2116 (ou 2021) - Aïcha a déclaré : "Le Messager d'Allah m'a épousé quand j'avais 7 ans. Il a eu des relations sexuelles avec moi quand j'avais 9 ans." 

Sahih al-Bukhari 5158 - Urwa a rapporté : "Le prophète a écrit le contrat de mariage avec Aïcha lorsqu'elle était âgée de 6 ans et a consommé son mariage avec elle lorsqu'elle était âgée de 9 ans, et elle est restée avec lui durant neuf ans (c'est-à-dire jusqu'à sa mort)." 

Sunan Ibn Majah 1877 - Il est rapporté qu'Abdullah a dit : "Le prophète a épousé Aïcha quand elle avait 7 ans, et a consommé le mariage avec elle quand elle avait 9 ans, et il est décédé quand elle avait 18 ans."

History of al-Tabari, volume 9, p. 130-31 - Aïcha déclare : "Nous sommes venus à Médine et Abu Bakr a pris ses quartiers à al-Sunh. Le Messager d'Allah est venu chez nous, et les hommes et femmes ansars se sont rassemblés autour de lui. Ma mère est venue vers moi alors que je me balançais sur une balançoire entre deux branches et m'a fait descendre. Jumaymah, mon infirmière, a pris la relève et m'a essuyé le visage avec de l'eau avant de m'emmener. Quand j'étais à la porte, elle s'est arrêtée pour que je puisse reprendre mon souffle. On m'a ensuite amenée à l'intérieur alors que le Messager d'Allah était assis sur un lit dans notre maison. Ma mère me fit asseoir sur ses genoux et dit : 'Ce sont tes parents. Que Dieu te bénisse avec eux, et les bénisse avec toi !' Alors les hommes et les femmes se levèrent et partirent. Le Messager d'Allah a consommé son mariage avec moi dans ma maison quand j'avais 9 ans.

Sahih Muslim 3310 (ou 1422b) - Aïcha a rapporté : "L'apôtre d'Allah m'a épousée à l'âge de 6 ans et j'ai été admise dans sa maison à l'âge de 9 ans."

Sahih Muslim 3311(ou 1422c) - Aïcha a rapporté que l’apôtre d’Allah l’avait épousée lorsqu'elle avait 7 ans, et qu’elle avait été emmenée chez lui comme épouse lorsqu'elle avait 9 ans, et ses poupées étaient avec elle ; et quand il (le Saint Prophète) mourut, elle avait 18 ans.

Ce dernier hadith, affirmant qu'Aïcha jouait encore avec des poupées quand elle a été emmenée chez Mohammed, est extrêmement important, étant donné que seules les filles prépubères étaient autorisées à jouer avec des poupées, ainsi que les sources islamiques l'affirment :

Sahih al-Bukhari 6130 - Aïcha a rapporté : "J'avais l'habitude de jouer avec des poupées en présence du Prophète, et mes amies aussi jouaient avec moi. Lorsque le Messager d'Allah pénétrait dans ma chambre, elles se cachaient, mais le Prophète les appelait à se joindre à moi et à jouer avec moi." (Il est interdit de jouer avec des poupées et des images de personnes, mais Aïcha était autorisée à cette époque car elle était une petite fille qui n'avait pas encore atteint l’âge de la puberté.)

En plus des traditions concernant l’âge d’Aïcha, divers hadiths fournissent également des détails sur la manière dont la relation a commencé et évolué :

Sahih al-Bukhari 3895 - Aïcha a raconté que le Prophète lui avait dit : "Tu m'as été montrée deux fois dans mon rêve. Je t'ai vue en image avec un morceau de soie et quelqu'un m'a dit : 'C'est ta femme.' Quand j'ai dévoilé l'image, j'ai vu que c'était toi. J’ai dit : "Si cela vient d’Allah, cela sera accompli."

Après avoir eu ce rêve concernant Aïcha (qui ne pouvait pas être âgée de plus de 6 ou 7 ans à l'époque), Mohammed a alors demandé au père d'Aïcha, Abu Bakr, de la prendre en mariage. De manière compréhensible, Abu Bakr contesta au début, mais Mohammed a réussi à le convaincre de donner son consentement.

Sahih al-Bukhari 5081 - Urwa a rapporté : "Le Prophète a demandé à Abu Bakr s’il pouvait se marier avec sa fille Aïcha. Abu Bakr a dit : 'Mais je suis ton frère.' Le Prophète a déclaré : 'Tu es mon frère dans la religion d’Allah et dans Son Livre, mais elle (Aïcha) est légale pour moi pour le mariage.'"

Le contrat de mariage a ensuite été écrit. Cependant, Aïcha tomba extrêmement malade et ne fut emmenée chez lui que deux ou trois ans plus tard :

Sahih al-Bukhari 3894 - Aïcha a raconté : "Mon contrat de mariage avec le Prophète a été écrit alors que j'étais une fille de 6 ans. Nous sommes venus à Médine et nous avons mis pied à terre chez Bani Al-Harith. Puis je suis tombé malade et mes cheveux sont tombés. Plus tard, mes cheveux ont repoussé et ma mère, Umm Ruman, est venue me voir alors que je jouais à la balançoire avec certaines de mes amies. Elle m'a appelée et je me suis adressée à elle sans savoir ce qu'elle voulait me faire. Elle m'a attrapée par la main et m'a fait rester à la porte de la maison. À ce moment-là, j'étais à bout de souffle et lorsque ma respiration était redevenue normale, elle a pris de l'eau et m'a frotté le visage et la tête. Puis elle m'a emmenée dans la maison. Dans la maison, j’ai vu des femmes ansars qui ont dit: 'Meilleurs voeux, bénédiction d’Allah et bonne chance.' Elle m’a ensuite confiée à elles et elles m’ont préparée au mariage. De façon inattendue, le Messager d’Allah est venu me voir dans la matinée et ma mère m’a livrée à lui, et à l’époque j’étais une fille âgée de 9 ans."

Mohammed a fini par avoir entre 9 et 11 épouses au même moment (malgré l'affirmation du Coran disant que les hommes musulmans ne doivent pas dépasser la limite de 4 épouses à la fois), et il aurait eu des relations sexuelles avec toutes ses épouses durant la même journée.

Sahih al-Bukhari 5068 - Le Prophète avait l'habitude de faire le tour de toutes ses épouses en une nuit (avoir des relations sexuelles) et il avait 9 épouses.

On ne peut que supposer que Mohammed discutait de ses exploits sexuels avec ses disciples, car ses disciples savaient qu'il avait eu des relations sexuelles avec toutes ses épouses en un jour. Ses disciples se vantèrent même en disant qu'il avait la force sexuelle de trente hommes :

Sahih al-Bukhari 268 - Anas bin Malik a déclaré : "Le Prophète avait l'habitude de rendre visite à toutes ses épouses tour à tour, durant le jour et la nuit, et elles étaient au nombre de onze." J'ai demandé à Anas : "Le prophète en avait-il la force ?" Anas a répondu : "Nous avions l'habitude de dire que le Prophète avait la force de trente hommes."

Bien que Mohammed avait de nombreuses épouses, il expliqua sa préférence pour Aïcha en la comparant à une nourriture qu’il aimait plus que d’autres.

Sahih al-Bukhari 3411 - Le Messager d'Allah a déclaré : "Beaucoup d'hommes ont atteint la perfection, mais aucune femme n'a atteint ce niveau sauf Assya, l'épouse de Pharaon, et Marie, fille d'Imran. Et aucun doute, la supériorité d’Aisha sur les autres femmes est semblable à celle d’Al-Tharid (c’est-à-dire un plat de viande et de pain) par rapport aux autres repas."

Une jeune fillette, selon Mohammed, est tout simplement un meilleur repas qu'une femme adulte.

En résumé, les éléments de preuve montrent clairement (1) que Mohammed a eu des relations sexuelles avec Aïcha lorsqu'elle était très jeune (et prépubère), (2) que cette relation fut poursuivie par Mohammed après qu'il eut rêvé d'elle, et (3) qu'elle était son épouse préférée.

Avec autant de données historiques sur l'âge d'Aïcha, il devrait être évident que les musulmans qui nient son jeune âge, le font par gêne.

Lorsque les musulmans nous demandent avec empressement de nous convertir à l’islam, nous ne pouvons pas simplement ignorer le mariage de leur Prophète avec une fillette de 9 ans, car le Coran décrit Mohammed comme l’exemple suprême de la vie morale. Si nos amis musulmans s'attendent à ce que nous reconnaissions Mohammed comme le modèle de conduite idéal pour toute l'humanité, ils doivent faire face aux nombreuses choses discutables qu'il a faites, ainsi qu'à l'impact catastrophique de ses actions.

Il existe bien sûr un moyen simple d’évaluer le mariage de Mohammed avec Aïcha. Nous devons commencer par essayer d'imaginer un homme moralement parfait.

Ici, nous pourrions imaginer quelqu'un de gentil, de généreux, de patient, d'humble et de digne de confiance. Il protège les orphelins et les veuves, supporte la persécution, aide les nécessiteux et promeut la justice. Il prie fidèlement et obéit à Dieu en toutes choses. Il est fidèle à ses amis et patient avec ses ennemis. Il ne cède jamais lorsqu'il est tenté par le mal.

Si l'islam est la vérité, nous devons maintenant imaginer ce même homme dans une pièce avec une petite fille innocente. Il écarte ses poupées, grimpe sur elle et enfonce son pénis à l'intérieur d'elle. Elle ne sait pas ce qui se passe car elle est trop jeune pour en savoir plus sur le sexe. Effrayée et confuse, elle pleure à cause de la douleur et des saignements sur son lit, mais elle essaie de rester silencieuse par respect pour son nouveau mari qui, en retour, met sa vie en danger (à cause des complications qui découlent souvent de rapports sexuels prépubères).

Si quelqu'un est capable de conserver la même vision de ce qu'est la perfection morale tout au long de cette description, il peut avoir la foi nécessaire pour être musulman. Mais si sa vision de l'homme parfait est en contradiction avec ce que Mohammed a fait à maintes reprises, il devra alors chercher ailleurs pour trouver un être humain idéal.

Texte original : David Wood.

Traduction française : AmbiguitY.


Apache de Tokyo

1.Une femme revient chez elle plus tôt que prévu.

Elle surprend son mari au lit avec la jeune voisine, dans une position ne laissant aucun doute.

- Ah chérie, ce n'est pas ce que tu crois. Je peux tout t'expliquer !



Normalement c'est plié pour lui.

Que peut il bien expliquer !?

- En fait c'est la voisine qui est venue me remercier pour lui avoir dépanné d'un peu de sauce tomate.

Et puis on a discuté autour d'un café. Mais on a renversé du café sur nos habits par mégarde, donc on est partit dans la chambre pour se changer. Et sur le lit elle a fait tombé ses lentilles de contact, et donc s'est mise à quatre pattes pour les retrouver et moi j'ai trébuché et me suis retrouvé juste derrière elle.

Mais ... ce n'est pas ce que tu crois .



La réponse ne se fait pas attendre longtemps :

- Ben c'est ça, prend moi pour une conne aussi !

Remarque c'est possible mais bon, tellement improbable, tellement abusé comme explication...c'est plié de chez plié pour lui.

2.Un homme (on va par souci de parité changer les rôles ) tombe sur le portable que sa femme à oublié, alors qu'il est rentré plus tôt que prévu d'un séminaire .
Il voit des textos clairs :
- Salut ma chérie. C'est toujours ok pour jeudi ?
- Oui mon coeur, mon mari ne rentrera que samedi de son séminaire.
- OK alors à Jeudi my love. N'oublies pas de mettre ta petite tenue hyper sexy. On va s'éclater comme d'habitude 💖💝💞💜 !!

Il trouve aussi un bouquet de fleurs avec l'inscription : pour ma bien aimée !!

Et une bague qui coûte la peau des fesses dans le tiroir.
Et le pantalon de son collègue à laver, et avec oubliée dans les poches une facture d'hôtel pour deux .

Je me demande comment va t'elle justifier cela !?
- Oui en fait c'est mon collègue qui vient régulièrement faire une partie de Scrabble (ça nous éclate comme pas possible) , et pour bien jouer j'aime bien mettre une tenue sexy (mais qu'il ne voit pas bien sûr. C'est juste psychologique) et puis la bague je l'ai trouvé par terre et le pantalon de mon collègue c'était parceque sa machine à laver est en panne.
Ce n'est pas ce que tu crois !

La réponse ne se fait pas attendre longtemps :
- Ben c'est ça, prend moi pour un con aussi !

Bon quel rapport avec l'islam me direz vous ! ?
Hein ! Non comme ça pour rien, c'était juste pour commencer avec des petites histoires un peu croustillantes.

Bon maintenant passons à l'islam.

Des hadiths disent clairement, sans ambiguïté possible, où c'est écrit noir sur blanc que Mahomet s'est marié avec Aïcha quand elle avait 6 ans, et que le mariage fut consommé lorsqu'elle avait 9 ans.
Les hadiths sont classés par ordre de fiabilité.
Les plus fiables d'entre eux sont classés sahîh. Ce qui inclue que la chaîne de transmission soit fiable.
Sahîh BUKHARI :
"Aïcha à raconté que le prophète l'a prise pour épouse alors qu'elle n'était âgée que de six ans et qu'il a consommé son mariage avec elle quand elle eut neuf ans "

Ecrit noir sur blanc : 6 ans et 9 ans.
Pas 16 ans et 19 ans.
Pas 6 ans plus 10 ans et 9 ans plus 10 ans.
Pas plus ou moins 6 ans à 10 ans près.
Pas 6 ans moins l'âge du chef de la caravane, multiplié par le temps de rencontre entre la caravane qui est partie de la Mecque à 17H45 et qui a parcouru 14 kilomètres et celle de Medine qui est partie plus tôt, divisé par le nombre de poils de la barbe de Mahomet, plus le nombre de litres d'eau d'un puit contenant 50 litres s'écoulant de 10 centilitres par heure sachant que le débit maximal...bla bla bla ...

Bon, un Hadith c'est pas assez.
Sahîh MUSLIM : (114)
"Aïcha à dit : j'avais six ans lorsque le prophète m'epousa puis neuf ans lorsqu'il eut effectivement des RELATIONS CONJUGALES avec moi .

Ecrit noir sur blanc : 6 ans pour le mariage et 9 ans pour les relations conjugales .
C'est clair, c'est net et c'est précis .
C'est écrit : relations conjugales oui ou merde ?
Ou bien est ce écrit : relations amicales, ou cordiales.
Non, relations conjugales .

Plus loin dans le hadith il est écrit qu'Aicha était sur une balançoire quand on est venu la chercher pour le mariage.

Et d'autres passages de ces hadiths authentiques Bukhari et Muslim sont identiques.
Un autre hadith fait mention d'un mariage quand Aïcha avait sept ans.
Un an de plus. Oooohhhh ça change tout alors !!!
On passe en gros du CP au CE1 !

Sahîh BUKHARI (volume 8, livre 73, numéro 151) :
"Aïcha à rapporté jouer avec des poupées en présence du prophète.
Aïcha n'était qu'une petite fille n'ayant pas encore atteint l'âge de la puberté ".

On ne peut plus explicite .



Et un tas de hadiths plus ou moins authentiques disent la même chose.
Sahîh Bukhari volume 8, livre 73, numéro 151.
Sahîh Bukhari volume 7, livre 62, numéro 64.
Sahîh Bukhari, volume 7, livre 62, numéro 65.
Sahîh Bukhari 5:58:234.
Sahîh Bukhari 5:58:236.
Sahîh Bukhari 7:62:88
Abu Dawud 2:2216.
Abu Dawud 41:4915.
Sahîh MUSLIM 8:3311.

Oui mais ce ne sont que des hadiths. Alors voyons ce que dit le Coran.
Difficile pour un musulman de déclarer que le Coran n'est pas fiable.
Le Coran prescrit une période d'attente pour qu'un femme puisse se remarier : Coran 65/4.
"De vos femmes qui n'espèrent plus avoir de regles, leur délai est de trois mois, de même pour celles qui n'ont pas ENCORE de règles

Et pour couronner le tout, un autre verset dit que on ne peut imposer une période d'attente aux femmes qui n'ont pas été TOUCHÉES .
Coran 33/49 :
"Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu'ensuite vous divorcez et d'avec elles avant de les avoir touchées vous ne pouvez leur imposer un délai d'attente" .

Donc, conclusion !?
Le Coran permet d'avoir des relations sexuelles avec des fillettes.
Par consequent si à ces fillettes n'ayant pas encore atteint l'âge des règles on leur impose une période d'attente c'est que elles ont été touchées.

C'est grave. Extrêmement grave .
Le Coran tombe sous le coup de la loi pour détention de message pédopornographique.
Heureusement que le Coran est sans images.

Et bien des tafsirs confirment cette interprétation.
Des fatwas de grands "savants" musulmans permettent d'avoir des relations sexuelles même avec des bébés (à condition de faire ça entre les cuisses).
😨😨😨
Des traditions bizzares existent. en Afghanistan par exemple il y a les Bacha-bazi : des petits garcons esclaves sexuels.


Mais quand vous dites à un musulman tout ces nombreux versets, hadiths, hadiths sahîh, tafsirs, fatwas etc... Que vous répond il !? Vous connaissez la réponse : .....


Ce n'est pas ce que tu crois ! .

Et normalement la réponse ne se fait pas attendre longtemps..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire