lundi 16 octobre 2017

Défense de l'islam : "Ne pas juger l'époque d'y a 1400 ans avec les valeurs actuelles."

mlm mOUm
* Ma grand mère s'est marié à l'age de 12 ans avec la bénédiction de ses parents. c’était ainsi ... on mariait les filles jeunes.
* Les juifs ont été sévèrement châtié suite a la trahison d 'une de leurs tributs qui a pris les armes contre les musulmans lors du siège de Médine. La sentence est revenu aux chef tribale ansars de Médine qui avait été grièvement blessé. Je rappelle qu'en 14-18 la France punissait la mutinerie de mort .
* L'esclavage était institué depuis des millénaires avant l'apparition de l'islam. Même Abraham avait sa servante Agar. Être mis en esclavage faisait perdre certain droit je pense.
* La cosmogonie islamique se situe entre celle de l’Égypte antique et celle de Sumer : Un océan primordiale (le trône de dieu flotte au dessus des eaux) l’équivalent du Noun égyptien).
* la gestion du temps : Des jours de différentes durées n'est pas une contradiction . Ça dépend du référentiel vous répondrait Einstein.

source : https://www.youtube.com/watch?v=oZqVeOlFs6Q

Réponse : Yann Duschnock

@ mIm mOUm
" Faut faire attention de ne pas juger l'époque d'y a 1400 ans avec les valeurs actuelles."



Bien sûr, quand on critique l'Islam sur ces points, c'est parce qu'il présente souvent les valeurs de l'époque comme encore valable.

Il n'y a pas si longtemps jamais les femmes en France seraient sorties sans rien sur la tête et elles ne peuvent toujours pas sortir nues dans la rue. La sexualité suppose une liberté de choix personnel et un enfant n'a pas cette liberté fasse à un adulte donc elle est interdite entre eux, tout comme elle est est interdite entre entre un professeur et son élève quand il existe un tel lien d'autorité, etc.



Pour l'esclavage, si tu lis le Coran tu verras que tous les rapports sexuels avec son esclave sont exclus de toute punition divine. Celui-ci n'a évidemment aucun droit ni, de ce fait, aucun libre arbitre, ce qui est en contradiction avec ke reste du Coran. (Évidemment, comme d'habitude, il y aura toujours un musulman pour dégoter un hadiths qui contredit cela mais le texte du Coran ne dit pas autre chose.)

Toutes les armées du monde punissent de mort les mutins, ce n'est pas spécifique à la France de 14-18. Mais cette mort ne concerne que les mutins, pas leur famille. Dans le cas que tu cites, les hommes juifs ont été tués mais leurs femmes et leurs enfants réduits en esclavage, autrement dit les acheteurs pouvaient en faire ce qu'ils voulaient. A noter que le droit romain punissait sévèrement ceux qui maltraitaient leur esclave. On ne pouvait pas faire ce que l'on voulait. Il s'agissait plutôt d'un travail non rémunéré en échange d'un toit et de nourriture comme n'importe quel employé. Ils étaient affranchis au bout de quelques années et assez souvent restait sur place, où ils avaient leur vie sociale.

Les terroristes musulmans profitent de toutes les parties floues du Coran (qui ne manquent pas) pour choisir toujours le pire qui puisse leur faire profiter des autres. Ainsi l'Islam interdit de tuer les musulmans mais personne n'est d'accord pour définir qui est, ou n'est pas, musulman ! Par exemple les sunnites ne reconnaissent pas les chiites comme musulmans et pourtant ces derniers reconnaissent Allah pour dieu unique et que Mohamed est son prophète donc d'après le Coran ils sont musulmans. C'est la même chose pour les Alaouites et bien d'autres. De la même manière le Coran est sensé tolérer les chrétiens mais ils n'auraient pas le droit de croire à la Trinité, ce qui est inconcevable.

Des absurdités comme celles-là, il y a en a des tonnes, raisons pour lesquelles les musulmans s'entretuent depuis des siècles.

Pourtant quand un musulman cesse de croire il se rend vite compte qu'il ne vit pas plus mal, qu'il ne devient pas pour autant immoral et, finalement, qu'il vit mieux et plus en accord à pas mal de valeurs humaines certes créées par des Occidentaux parce qu'ils se sont émancipés des religions mais appartiennent à tous.