vendredi 6 octobre 2017

Gestion de la Barbarie (Abu Bakr Naji)

Le Mein Kampf des djihadistes, en vente sur internet (06.07.2015)

  • Par  Claire Rodineau 
  • Mis à jour le 09/07/2015 à 13:00 
  • Publié le 06/07/2015 à 12:37
Pour moins de 25€, n'importe quel internaute peut mettre la main sur Gestion de la barbarie, l'ouvrage de référence des chefs de l'État Islamique.

«Ce document hallucinant, Mein Kampf des islamistes, donne un sens aux informations de la presse. Il faut le lire et le faire connaître, pour qu'il ne soit pas dit: ‘Nous ne savions pas!'». C'est ainsi que les Éditions de Paris, éditeur basé à Versailles, justifient la présence dans leur catalogue du livre d'Abu Bakr Naji, Gestion de la barbarie.

Publié en 2004, traduit en français et en anglais en 2007, cet ouvrage théorise, en 248 pages, les violences perpétrées par les djihadistes en les inscrivant dans une stratégie globale d'établissement du califat islamique. Un texte violent, prônant le chaos et la destruction... qui est aujourd'hui accessible sur Internet pour la somme modique de 24 €. Si le livre n'est plus disponible sur Amazon, il est toujours en vente sur le site de la Fnac.


Écrit par un certain Abu Bakr Naji, pseudonyme derrière lequel certains reconnaissent un leader d'Al-Qaïda, d'autres un collectif, Gestion de la barbarie serait le livre de chevet d'Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram. Le livre dresse, en usant parfois d'un jargon peu compréhensible, le programme à suivre pour que les djihadistes accèdent à leur but ultime: l'établissement d'un État islamique régi par la charia.

Première étape de cette stratégie de conquête, propager «la terreur dans le coeur de l'ennemi, une terreur qui n'aura pas de fin». Assassinats, attentats, kidnappings: citant en exemple la dynastie musulmane des Abbassides, qui se serait imposée par la violence, le texte explique que tous les moyens sont bons pour créer le chaos et affaiblir l'ennemi - comprendre l'Occident, États-Unis en tête.

Un texte comparé au manifeste d'Adolf Hitler

Dans un contexte où les autorités ne parviennent plus à rétablir l'ordre, les djihadistes interviennent alors pour rassurer les populations au moyen d'une loi stricte - la charia. C'est la deuxième phase du processus - «la gestion de la barbarie», qui donne son titre à l'ouvrage. Enfin, les djihadistes peuvent prendre le pouvoir et proclamer le califat. La stratégie opérée par l'État Islamique, qui a diffusé vendredi une nouvelle vidéo montrant une exécution de masse, correspond vraisemblablement à la deuxième phase du plan établi dans le livre.

Gestion de la barbarie est fréquemment comparé à un autre manifeste resté tristement célèbre - Mein Kampf d'Adolf Hitler. Peut-on alors appliquer à l'ouvrage djihadiste le conseil du Maréchal Lyautey, cité en avant-propos du texte d'Hitler, «Tout Français doit le lire»? Aujourd'hui, tout Français en a, en tout cas, la possibilité.


GRAND FORMAT : pour tout savoir sur Daech, téléchargez gratuitement sur votre iPad le premier numéro de notre nouveau magazine.
La rédaction vous conseille