mercredi 7 novembre 2018

L'islamisme, maladie de l'islam ?

C'est la thèse de beaucoup d'intellectuels, journalistes, universitaires qui ne connaissent rien à l'islam.

La conséquence de cela est la thèse de la compatibilité possible de l'islam avec la démocratie, les libertés et les droits de l'homme.

Or, l'islamisme n'est en rien la maladie de l'islam.

Dire que l'islamiste n'est pas un musulman est aussi stupide que de dire que Mohamed était musulman à la Mecque et islamiste à Médine - alors que l'islam fixe le début de son ère justement lors de l'Hégire à Médine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

18 mai 2019 à Milan avait lieu le rassemblement européen des partis patriotes

Pendant que Macron se cachait en sueur à Paris derrière les murs protecteurs de son Palais (comme quoi les murs et les barrières, ça peut se...