mercredi 7 novembre 2018

L'islamisme, maladie de l'islam ?

C'est la thèse de beaucoup d'intellectuels, journalistes, universitaires qui ne connaissent rien à l'islam.

La conséquence de cela est la thèse de la compatibilité possible de l'islam avec la démocratie, les libertés et les droits de l'homme.

Or, l'islamisme n'est en rien la maladie de l'islam.

Dire que l'islamiste n'est pas un musulman est aussi stupide que de dire que Mohamed était musulman à la Mecque et islamiste à Médine - alors que l'islam fixe le début de son ère justement lors de l'Hégire à Médine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour cher lecteur,
Comment trouvez-vous cet article partagé ?
Avez-vous des remarques ou des questions ?
Merci d'enrichir le blog de vos commentaires.