vendredi 17 janvier 2020

Alexandre del Valle - Le projet totalitaire des monarchies du Golfe


Thierry Ardisson reçoit Alexandre del Valle dans "Salut les Terriens!" sur C8 le 29 octobre 2016 pour son dernier livre « Les Vrais Ennemis de l'Occident » publié aux éditions du Toucan/L'Artilleur. Lire la suite (...)
Livre disponible - sur le site de l'éditeur : http://bit.ly/2emMbcf - en librairie près de chez vous avec Place Des Libraires.fr : http://bit.ly/2eL7Coz - sur Amazon: http://bit.ly/amazon-alexandre-del-valle Page Facebook: https://www.facebook.com/alexandredel... Site officiel: http://www.alexandredelvalle.com/ « Alexandre del Valle fut précurseur en évoquant dès 1997 le totalitarisme islamiste et en annonçant la dérive de la Turquie néo-ottomane. Trente ans après la dissolution de l’ex-URSS, il montre que les pays de l’OTAN n’ont pas toujours changé leurs « logiciels » hérités de la Guerre froide, désignant la Russie comme l’Ennemi suprême. A cette erreur sur l’Ennemi correspond une erreur sur l’Ami, l’Occident demeurant allié aux « pôles de l’islamisme sunnite » (Arabie saoudite, Qatar, Koweit, Pakistan, Turquie, OCI, Frères musulmans) qui oeuvrent, dans le cadre d’un projet d’expansion planétaire, à saper de l’intérieur les valeurs des sociétés ouvertes sous couvert de défense de la religion. Del Valle dresse un bilan des « révolutions de couleurs » appuyées par nombre d’ONG américaines en Europe de l’Est et les relie à l’interventionnisme occidental en Irak ou en Libye puis au printemps arabe, devenu « hiver islamiste ». Il dévoile de façon détaillée les stratégies et buts de guerre des islamistes, qu'il s'agisse des pôles « institutionnels » et étatiques, véritables ennemis, ou des djihadistes, simple face immergée de l'iceberg. Après avoir exposé leur double matrice théocratique et totalitaire, l’auteur démontre que pour résister à cette offensive bien plus planifiée et massive qu’on l’imagine, l’Occident doit de toute urgence définir la Menace et l’Ennemi dans leur globalité puis revoir totalement ses alliances et visions stratégiques. L’enjeu n’est autre que de préserver les valeurs des sociétés ouvertes sans renier leurs racines civilisationnelles. La priorité est de les défendre chez nous avant de donner des leçons de droits de l’homme ou de démocratie au reste du monde. Docteur en Histoire contemporaine, consultant, P.-D.G. de Geopol Consultings chercheur associé au Center of Political and Foreign Affairs, Alexandre Del Valle est professeur de géopolitique et de relations internationales. Il a publié plusieurs essais remarqués, dont Le Complexe occidental (2014) et Comprendre le chaos syrien (2015). » Source: http://www.editionsdutoucan.fr/livres...

FMTears
Quelle évidence!! Bravo Mr Del Valle et puis aussi à notre guignol Ardisson toujours prêt à rire, mais jamais con. Un royaliste dans l'âme, au moins un représentant des médias qui cherche à rester les pieds sur terre. Mais ça reste léger et malheureusement marginal !
Alors partageons cette vidéo au maximum et achetons le livre d'Alexandre Del Valle puis lisons des parties de son livre à haute voix dans tous les lieux, rues, métro, cafés entre amis, rencontres et réunions! Faisons du BRUIT et pointons les coupables, faisons des affiches comme on veut, comme on sent et collons les sur tous les supports dans les rues, partout où l'oeil français sera attire. Faisons des tracts, voir des copies d'extraits du livre. Et citons toujours la source, faisons nous-mêmes la contre propagande avec nos imprimantes contre 75 milliards de dollars! David contre Goliath, sans oublier de s'armer pour se défendre: bombes lacrymos, tazers de poches, matraques télescopiques et beaucoup de solidarité active! Svp.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire