vendredi 20 avril 2018

islam et djihadisme sont-ils consubstantiels ?

islam djihad

Je comprends qu'il faille de nos jours prendre des pincettes pour nous exprimer mais soyons clair et arrêtons avec ces termes comme "islamisme, islamiste". La vérité c'est que l'islam et le coran est une doctrine abominable ! et pour cela il suffit de lire la biographie du faux prophète et les hadiths sahih (reconnu véridique par les plus grand "savant" musulmans) pour ce rendre compte que c'est parfaitement en accord.


Cette doctrine est directement inspiré des tréfonds de l'enfer.

Voilà le véritable musulman : N’est musulman que celui qui est fidèle à son engagement et tue et se fait tuer dans le sentier d’Allah (S. Al-Thawba, le Repentir,V.111).


Le musulman n’est pas celui qui reste blotti chez lui, à rêvasser, qui se contente de ses 5 obligations à ne rien faire pour la gloire d’Allah et la propagation de l’islam qui se veut un message pour toute l’humanité (S.Ennissa, V.95) à l’image de ces musulmans pseudos modérés, il est celui qui a troqué sa vie sur terre en échange de sa vie dans l’au-delà (S.4, V.74).

L’islam est clair avec lui-même contrairement à ces musulmans qui fantasment sur ses vertus de paix, seuls ceux qui payent de leurs biens et de leurs personnes pour le triomphe de sa cause ont grâce à ses yeux.

Les musulmans n’ont pas à discuter de ses mots d’ordre, la guerre totale aux mécréants leur est enjointe et ils ne peuvent s’y soustraire, sauf s’ils sont infirmes ou vieillards: » Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est agréable » (S. Al Baqara, la Vache, V.216) celui qui ne l’est pas ne peut être que dans la voie mécréante stipule en substance ladite sourate. Le vrai musulman doit se préparer à fourbir ses armes force contre le camp d’en face, jugé comme l’ennemi d’Allah et le sien (S.Al-Infal, le Butin, V.60).

Le combat est un devoir qui pèse sur tous les musulmans. Considéré par le Coran comme la guerre entre le bien et le mal. Il y va du salut et de la pérennité de l’islam et des musulmans qui doivent veiller à protéger l’intégrité physique de leurs femmes,les faibles, les enfants et les vieillards (S.Annissa, les Femmes, V.4).

Les croyants sont ceux qui combattent dans la voie d’Allah et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Taghut » (S.Annissa, V.76). Il suffit de ne pas se soumettre à ses dogmes pour être un criminel avéré, un assassin, un pilleur, un voleur, un violeur, un conspirateur, un suppôt de diable, un pervers, un dépravé, un luxurieux, un renégat, un magouilleur, un pédophile, un corrompu, colonisateur, un monstre d’inhumanité que des qualificatifs abominables qui ne sont en réalité que ses propres tares et vilenies projetées sur autrui.

Les prescrits de Coran sont suffisamment éloquents quant à sa nature guerrière, hyper agressive et mortifère, son bellicisme dogmatique, ses préjugés haineux et ses délires de persécution. Tout ce qui est non-musulman est forcément une source de danger mortel pour l’islam et qu’il faut combattre jusqu’à la victoire finale. Pour être dans la voie de l’islam et ne pas servir de combustibles à l’enfer d’Allah, les musulmans n’ont pas l’embarras du choix, le djihad et rien que le djihad. Toute autre voie leur fera fermer les portes du paradis. Allah n’aime pas les frileux et les tièdes. « Allah a mis les combattants au-dessus des non-combattants en leur accordant une rétribution immense. » (S.4 , V.95). Soit le combat soit l’enfer.

Pour les autres musulmans qui ne font pas le djihad, allah les vois comme des mécréants qui iront en enfer “ALLAH AIME CEUX QUI VONT JUSQU’À TUER POUR SA CAUSE. (Coran 61.4)”



https://www.youtube.com/watch?v=_eZLpPCTC0M


















Ce que dit le Coran sur le djihad

Contre soi, ou contre les autres ? La notion de "la guerre sainte" est à géométrie variable, et l'on oublie trop que c'est d'abord un effort contre soi-même.

Modifié le  - Publié le  | Le Point.fr
Des soutiens au mouvement Djihad islamique brandissant un Coran (photo d'illustration).
Des soutiens au mouvement Djihad islamique brandissant un Coran (photo d'illustration). © NurPhoto/AFP/ MAJDI FATHI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire