lundi 26 février 2018

Taqya in the Quran : deceiving the unbelievers to win the djihad

Islam is not a peaceful ideology. It's super easy to look up.
Quran 16:106 Muslims may lie to further Islam
Quran 9:3 Muslims are not obligated to hold promises with non muslims
Quran 3:28 Muslims may pretend to be freindly to hide their intentions

Quran 40:28 Muslims may lie about their faith to further islam
Quran 2:225 Muslims may make false oaths to hide their intentions
Quran 3:54, 8:30 Both dictate Allah is the greatest of deceavers
Quran 5:9, 42:26, 8:29 If a muslims good works out weigh his bad then he may go to heaven (this explicitly includes murder - look up the Jew who killed 99 people, asked a monk about forgiveness, was declined and kill the monk, then asked another who said yes by starting a different life. He then died before he could and was allowed into 'heaven' regaurdless) Allah is the greatest deciever!
Deception is the primary tactic of war. Allah the devil that he is is at war with humanity, and Islam is at war with every person who is not islamic.




L'INVASION ISLAMIQUE


croisades-1.jpg
Voici une analyse de la situation dans plusieurs pays selon la proportion de musulmans. Elle a été faite par Peter Hammond dans son livre "Esclavage, terrorisme et Islam : Les racines historiques et la menace contemporaine" publié en 2010.
Les chiffres ont donc changés (surtout depuis la vague migratoire), la situation aussi mais le raisonnement reste le même.

<2%: les musulmans sont considérés comme une minorité pacifique.
Exemples: Etats Unis, Australie, Canada, Chine, Italie, Norvège

2-5%: prosélytisme envers les autres minorités, recrutement dans les prisons et les bandes urbaines
Ex: Danemark, Allemagne, Angleterre, Espagne, Thaïlande

>5%: les musulmans commencent à avoir de l'influence, ils exigent de la nourriture halal et son introduction dans les rayons. Ils font pression pour l'introduction de principes de la charia dans les lois du pays, voire l'appliquent dans les zones de non droit.
Ex: France, Philippines, Suède, Suisse, Pays Bas

10%: recrudescence des actes de délinquance pour protester contre leurs conditions de vie et les offenses faites à l'islam (caricatures, films,...)
Ex: France, Inde, Kenya

>20%: émeutes pour le moindre prétexte, formation de milices islamiques, assassinats, incendies d'églises et de synagogues

>40%: massacres, nettoyage "religieux"
Ex: Bosnie, Tchad, Liban

>60%: massacres de plus grande envergure, imposition de la jizya (impôt sur les infidèles)
Ex: Albanie, Malaisie, Qatar, Soudan

>80%: jihad violent, nettoyage organisé par l'état, expulsion des non musulmans
Ex: Turquie, Bangladesh, Egypte, Gaza, Indonésie, Iran, Irak, Jordanie, Maroc, Pakistan, Syrie, Emirats Arabes Unis

100%: ère de "paix", les musulmans les plus radicaux tuent les moins radicaux
Ex: Afghanistan, Arabie Saoudite, Somalie, Yémen (99,9%, une minuscule communauté juive persiste)


Sources:
Peter Hammond, "Esclavage, terrorisme et Islam : Les racines historiques et la menace contemporaine", 2010
http://resistancerepublicaine.eu/2014/11/24/avec-20-de-musulmans-en-france-nous-risquerons-une-veritable-guerre-par-beate/
https://sitamnesty.files.wordpress.com/2012/01/la_methode_d-invasion_des_musulmans1page.pdf


Résultat de recherche d'images pour "amour islam"

Résultat de recherche d'images pour "amour islam"


Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

citoyen

J'ai beaucoup apprécié cet article de fond très éclairant.

Citoyen

Cet article, c'est un coup de maître! Bravo pour le traducteur!
J'aime beaucoup ce genre d'approche "à la Nelson Mandela". Du fond de sa prison, N.M. s'est attardé a apprendre la langue de ses concitoyens et leur culture. Il a acquis une connaissance fine de leur psychologie. Cela lui aura permis, à sa sortie, d'influencer le cours de l'histoire.
Un article du genre que vous venez de publier me permet de connaître davantage mes propres concitoyens musulmans et de travailler a la promotion de ma propre culture et de mes propres valeurs.
Je trouve ça formidable de disposer de cette masse d'information dont je suis avide en faisant simplement un "clic".

observateuroriental

La connaissance des mécanismes mentaux de la "taqqiyya" chez les musulmans (et cela dit sans haine) devrait être une forme d'instruction civique supplémentaire pour tout citoyen d'une démocratie (même mes propres enfants savent maintenant ce que ce mot veut dire et ce qu'il sous-entend de duplicité chez un interlocuteur).
Dans certaines banlieues en France le terme est maintenant connu de jeunes qui ne sont pas forcément musulmans et qui l'utilisent aussi pour désigner tous les faux culs qu'ils fréquentent.
C'est bien de connaître les ressorts de cette stratégie de réserve mentale et de dissimulation que s'imposent certains musulmans, "modérés" ou non, car elle nous prévient et nous apprend à prendre leurs propos les plus "aimables" avec des pincettes.
Leur demander aussi d'"arrêter leur taqqiya", citations de leurs textes à l'appui si nécessaire, est également une autre bonne chose car à la longue ça les déstabilise de se retrouver rembarrés par des interlocuteurs francs et qui ne s'en laissent pas compter.
Il y a une psychologie de l'islam comme il avait aussi une psychologie du communisme ou du nazisme et de tout autre forme d'idéologie exclusiviste et conquérante et c'est très bien de la connaître (les asiatiques adeptes de Sun Tzu ont sans doute une petite avance sur nous car ils voient venir bien plus facilement leurs adversaires) à nous de la sonder et de la contrer.
Il y a un petit livre très intéressant sur la psychologie de l'islam qui a d'ailleurs été commis par ces deux brillants islamologues de l'Institut Catholique de Toulouse que sont les époux Urvoy.
N'oublions jamais la phrase de Mahomet lui-même: "La Guerre est une ruse".
En Orient les discours des clercs musulmans , surtout lorsqu'ils font dans le registre mielleux, enjôleur ou larmoyant fait toujours sourire les arabes chrétiens qui eux savent très bien à quoi s'en tenir, la taqqiyya, ils connaissent.