jeudi 27 juillet 2017

Arabie saoudite : Manal al-Sharif, la femme qui a osé prendre le volant...

Arabie saoudite : Manal al-Sharif, la femme qui a osé prendre le volant... (27.07.2017)


Arabie saoudite : Manal al-Sharif, la femme qui a osé prendre le volant... (27.07.2017)



Par Anne Dastakian
Publié le 27/07/2017 à 15:55

Dans le royaume wahhabite, où les femmes ont l'interdiction formelle de conduire, cette informaticienne a transformé une balade en voiture en un acte émancipateur au retentissement international.

Éduquée, émancipée et indépendante, la Saoudienne Manal al-Sharif est brusquement sortie de l'anonymat en mai 2011, au cœur du printemps arabe, le jour de son 32e anniversaire. A cette date, l'ingénieure consultante en sécurité informatique chez Saudi Aramco, la compagnie pétrolière nationale, postait sur YouTube une vidéo explosive : niqab noir autour de son visage, lunettes noires, souriante et volubile, elle était filmée conduisant sa voiture dans les rues de la ville de Khobar - un crime dans ce pays, où conduire est interdit au sexe féminin. Pis : sous le slogan «Women2drive» (Que les femmes conduisent), elle appelait ses concitoyennes détentrices, comme elle, d'un permis de conduire international, à en faire autant le mois suivant ! Succès d'audience immédiat, avec 700 000 clics dès la première journée. Mais les réactions furent loin d'être unanimes : les imams la veulent flagellée en place publique, tandis que le public se scinde entre félicitations et insultes, voire menaces de mort. L'affaire, qui fait grand bruit dans le royaume, lui vaudra un séjour de neuf jours en détention pour « conduite en tant que femme ».

La police secrète, qui l'...



Islamisme et politique 15.10.2017

Kurz, le jeune loup de la droite autrichienne en route pour la Chancellerie (15.10.2017) L'ombre de Kadhafi plane toujours sur le cha...