lundi 10 juillet 2017

Qu'est-ce que la taqyia ? (= mensonge des musulmans à l'égard des mécréants)


Le combat dans le sentier d’Allah est une prescription coranique et que ceux qui s’y refusent sont traités d’hypocrites méritant les pires châtiments de l’enfer. L’appel à la paix ne doit pas être fait alors que l’islam est en position de force, mais uniquement quand l’islam est faible, suivant ainsi la logique de Muhammad. Comme dans les pays occidentaux aujourd'hui. 

En effet, ce dernier a agi de la sorte : à La Mecque, alors faible en armes et en hommes –il n’a réussi à convertir qu’une poignée de personnes sur une dizaine d’années- il n’hésitait pas à appeler à la paix. Mais une fois qu’il s’est établi à Médine, a obtenu l’appui des Aws et des Khazraj ainsi que celui des Saalik, ces bandits de grand chemin, Muhammad a passé les huit dernières années de sa vie à mener des guerres offensives contre les mécréants.
Mais surtout, nous apprenons dans cette vidéo qu’un bon nombre de savants musulmans disent que le djihad offensif est prescrit à jamais et ne doit cesser qu’à l’heure du Jugement Dernier. En fait, l’extrême majorité des exégèses islamiques, qui servent de bases de formation à tous les imams, sont sur cette ligne.
https://aslamtaslam.wordpress.com/2017/01/26/le-djihad-offensif-demasque-par-the-masked-arab/


Autre explication de l'origine historique de la taqqya : 

À la mort de Mahomet, la succession se traita par des guerres et des assassinats.
Ali, un petit fils de Mahomet, conquit le pouvoir, le garda deux ans, et le perdit. Ses partisans formèrent les Chiites (chiite vient d’un mot arabe qui signifie partisan).
Les adversaires formèrent les Sunnites (leur nom vient d’un mot qui signifie le chemin, celui que doivent suivre les musulmans).

Comment résoudre ce schisme ? Mahomet avait montré la voie, en appliquant la solution finale d’abord aux Juifs de Médine, puis à ceux qui abandonnaient l’islam, puis aux « polythéistes ».

Les Sunnites tentèrent donc de génocider tous les Chiites.
Ceux-ci choisirent en masse l’abjuration.
Pour éviter de perdre tous leurs fidèles, les dirigeants du chiisme inventèrent la taquia : c’est l’obligation religieuse faite aux Chiites de mentir pour sauver leur vie, en faisant une abjuration publique, sans pourtant changer de religion.

La taquia s’est ensuite généralisée, et aujourd’hui elle est devenue l’obligation religieuse, qui s’impose à tout musulman, de mentir chaque fois que le mensonge est utile à l’islam.
C’est au titre de la taquia que les musulmans citent souvent les versets de la tolérance, sans dire que ce sont des mansukhs abrogés afin de séduire et faire passer l’islam pour une « religion » de paix et d’amour.


La Taqiyya et les règles de la guerre islamique

by Raymond Ibrahim Middle East Quarterly Hiver 2010 Translation of the original text:  How Taqiyya Alters Islam's Rules of ...